1148104_579285268774206_1966161907_n

Un service destiné aux propriétaires disposant de peu de temps pour s’occuper de leurs animaux existe à Lausanne. Jean-Jacques Béguin y propose toutes sortes de prestations allant du transport d’animaux, à la garde à domicile en passant par les promenades de santé.

En mai 2007, Jean-Jacques Béguin a décidé de quitter la Poste où il était cadre, pour fonder sa petite entreprise, à Lausanne.
Passionné d’animaux, son rêve était de pouvoir gagner sa vie en s’en occupant.
Après deux mois de préparation, « Animals Car Services » a ouvert ses portes, offrant une palette de services aux propriétaires de chiens, de chats ou de petits animaux de compagnie.
« J’ai beaucoup réfléchi à la problématique des personnes qui ont des animaux mais qui manquent de temps pour s’en occuper comme ils le voudraient. J’ai donc décidé de proposer un service de transports, complété par des « packs vacances », des promenades etc… »

Très vite, il réalise que les services qu’il propose sont spécialement plébiscités par la clientèle anglophone, plus habituée à ce genre d’initiatives, assez fréquents aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne. Mais les lausannois leur emboîtent rapidement le pas.
Aujourd’hui, moins d’un an après la création de l’entreprise, la clientèle de Jean-Jacques Béguin est composée d’environ 80 personnes fidélisées.
« Toutes ou presque reviennent. Je dirais que près de 40% sont anglophones. Et sur les 60% restants, 10 à 15% sont des personnes âgées ou non motorisées. »

Contact et sécurité

Très minutieux et d’un contact chaleureux, le nouveau chef d’entreprise privilégie le contact humain dans ses activités.
Aucune intervention de sa part ne se fait sans avoir préalablement rencontré les personnes et leur animal. Parmi ses prestations, il propose des gardes d’animaux à domicile.
« Tout est une question de confiance. Mes clients me confient leur animal et les clés de leur maison!
Certains d’entre eux me demandent de m’occuper de leur chat pendant leurs vacances.
Mon offre peut comprendre l’arrosage des plantes, et une petite surveillance de la maison.
Avant chaque service, je rencontre mes interlocuteurs pour une prise de contact. Nous remplissons un protocole dans lequel ils m’expliquent les habitudes de leur animal, ses besoins spécifiques etc.
Je peux notamment pratiquer des injections d’insuline pour un chat diabétique.
Mais je ne me substitue en aucun cas à un vétérinaire.
J’assure le prolongement des soins mis en place, si nécessaire. »

Cat sitter

Pour les gardes de chats, cette nounou un peu particulière se rend deux fois par jour au domicile.
Au menu de sa visite: repas, soins divers, câlins et jeux durant une demi-heure.
Pour les chiens, la démarche est différente.
Il est le plus souvent sollicité pour les transporter chez les vétérinaires, les toiletteurs etc, ou pour les promener.
La prise de contact préalable est d’autant plus importante pour découvrir le caractère du chien, et découvrir s’il est éventuellement craintif ou agressif.
Toujours sans se substituer aux professionnels, Jean-Jacques Béguin accepte de donner des conseils en cas de difficultés rencontrées dans l’éducation de l’animal, et dirige ses clients vers des éducateurs ou des vétérinaires comportementalistes si nécessaire.
Lui-même est très attentif à la sécurité des animaux qui lui sont confiés, et à celle des personnes qu’il pourrait croiser avec eux au cours de ses promenades.
Et s’il devait lui arriver quelque chose durant les vacances de ses clients, son épouse prendrait le relais, garantissant ainsi qu’aucun animal ne puisse rester livré à lui-même.

Cas particuliers

 Aucun animal n’effraye notre « dog sitter ». Pas même les serpents qu’il avoue pourtant mal connaître.
Il s’est occupé de rongeurs, de furets, d’oiseaux, de poissons ou d’iguane sans rencontrer le moindre problème.
Tous les cas de figure sont possibles. Depuis le transport d’un magnifique ara, en cage, à l’intervention à domicile lorsque, comme ce fut le cas récemment, un propriétaire constate le décès de son chien à son retour du travail.
« J’ai été appelé pour un schnauzer géant qui est mort alors que sa maîtresse était au travail.
Il reposait, pattes croisées, comme s’il était parti durant son sommeil.
Je suis équipé pour pouvoir effectuer le transport de l’animal dans les meilleures conditions.
Comme ce sont des événements difficiles dans la vie des propriétaires, je reste ensuite un peu avec eux pour les réconforter… »

C’est sans doute ce qui caractérise le plus ce passionné de relations humaines.
Il s’investit dans son travail avec un bonheur évident, heureux de vivre au contact des gens et des animaux, le tout avec une prévenance et une gentillesse que l’on sent naturelles.

C’est aussi ce qui se perçoit lorsqu’il présente Léo, un labrador de 19 mois appartenant à l’une de ses clientes, contrainte de beaucoup voyager.
« Comme il est souvent avec moi, je m’occupe de lui, de son éducation, et je lui suis très attaché, évidemment… » 

Martine Bernier

Cet article est paru dans l’hebdomadaire Suisse romand Terre et Nature

Animals Car Services, Jean-Jacques Béguin, 079 448 45 52. Site: Animals car Services

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>