Archives mensuelles : mai 2012

Pro Senectute organise un nouveau Info-Croissants, à Bex (Vaud – Suisse), le jeudi 31 mai 2012 de 9h30 à 11h30 au Café le Took-Took, avenue de la gare 66.

Le thème? Acheter futé: stop au gaspillage alimentaire!

Comment faire maigrir nos poubelles? Aline Clerc, spécialiste agriculture, environnement et énergie à la Fédération romande des consommateurs, donnera des informations, trucs et astuces et répondra aux questions.

Sur les quais du  port de Villefranche-sur-Mer,les restaurants se bousculent.
Du moins bon au meilleur…
Ma préférence va à « L’Oursin Bleu »  où nous nous sommes rendus deux soirs et où nous avons été ravis à chaque fois.
Le cadre est élégant, la décoration raffinée, avec, comme grand star de l’établissement, un splendide aquarium d’eau de mer.
Il fait la fierté du maître des lieux, non pas pour les poissons qu’il contient, mais pour les coraux qui y vivent.
Ils sont rares, de par le monde, ceux qui peuvent se vanter d’arriver à un tel résultat.

La cuisine est savoureuse, inventive, le service impeccable: l’endroit est à découvrir…

Martine Bernier
L’Oursin Bleu, 11 quai de l’Amiral Courbet, Villefranche-sur-Mer.

Durant le mois de mai, 105 pharmacies du canton prendront part à la campagne « Ça marche dans ma pharmacie ! », organisée par le programme cantonal « Ça marche ! » et la Société Vaudoise de Pharmacie (SVPh). Chaque mercredi, un atelier ludique « bouger » et « manger » sera ainsi proposé au public dans les officines participantes. L’occasion de s’informer auprès de professionnel-le-s et de repartir avec documentation, conseils et astuces afin de faire les meilleurs choix pour sa santé et celle de ses proches. Premier atelier mercredi 2 mai sur le thème de l’eau et des boissons sucrées.

Une mauvaise alimentation et le manque d’activité physique sont aujourd’hui deux des principaux facteurs de risque de nombreuses maladies chroniques comme le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et certains cancers (voir annexes). Des habitudes de vie non sans conséquences : l’OMS estime que globalement 4,6 millions de décès peuvent être attribués à une mauvaise alimentation et un manque d’activité physique. La bonne nouvelle est que ces facteurs de risque ne sont pas une fatalité et peuvent être modifiés, notamment par une sensibilisation du public et le déploiement d’actions de prévention et de promotion de la santé.

5 ateliers = 5 messages santé

C’est dans ce contexte que le programme cantonal (VD) « Ça marche ! » lance durant le mois de mai une campagne de promotion du mouvement et d’une alimentation équilibrée avec le concours de la SVPh. Chaque mercredi, un atelier ludique « manger » et « bouger » sera proposé à la clientèle des 105 officines participantes (liste dans le dossier de presse). Au programme, des animations, des prix, de la documentation et des conseils prodigués par des professionnel-le-s. Les noms des ateliers laissent présager des thèmes abordés : Eau secours, j’ai soif !, Où se cachent les graisses ?, Maigrir fait grossir, 5 par jour c’est simple comme bonjour, Ça marche avec mon podomètre. Au-delà des messages, connus de toutes et tous, l’idée est de proposer au public des moyens concrets pour les mettre en pratique tout en répondant à ses questions : 5 fruits et légumes par jour ? Oui, mais une portion, c’est combien ? Et les jus de fruit, ça compte? Des exemples de demandes auxquelles pourra répondre le personnel des pharmacies participantes.

Les pharmacies comme partenaires de santé publique

Avec l’action « Ça marche dans ma pharmacie ! », la SVPh entend réaffirmer le rôle de conseil en matière de prévention et promotion de la santé des pharmacien-ne-s comme l’explique Frédéric Emery, responsable du projet à la SVPh : « A travers une action de ce type, les pharmaciens réaffirment leur rôle de « Care Point ». A la clé, un vrai retour sur investissement en termes d’image ! Les réactions positives de la population nous encouragent d’ailleurs à persister dans cette voie ». La SVPh avait déjà pris part à une vaste campagne de sensibilisation et de dépistage en novembre 2010 en collaboration avec le Programme cantonal Diabète. Plus de 4’000 dépistages avaient alors été effectués en deux semaines dans 190 pharmacies vaudoises. Pour le programme « Ça marche ! », cette collaboration s’inscrit à la fois dans sa mission d’information à la population, mais également dans celle de travail en réseau avec les acteurs du canton. Plus d’informations www.ca-marche.ch/pharmacie.

Le programme cantonal « Ça marche ! Bouger plus, manger mieux » est le fruit d’une collaboration entre le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS), le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), le Département de l’économie (DEC) et le Département des infrastructures (DINF). Renouvelé cette année pour une période de quatre ans (2012-2015), le programme est cofinancé par le Canton de Vaud et la Fondation Promotion Santé Suisse.

 

Communiqué de la Société Vaudoise de Pharmacie