Archives mensuelles : juillet 2013

VIE ALPESTRE

 

Troupeau devant les Monts-Chevreuils

Troupeau devant les Monts-Chevreuils

Construite à la fin du 17ème siècle, la Maison de l’Etambeau est l’un des rares bâtiments de la région à ne pas avoir été transformé. On y voit toujours sa cuisine avec son foyer et sa cheminée ouverte, ses chambres en madrier et une vaste cave à fromage.

Les  principales exploitations agricoles s’organisaient autour de plusieurs chalets à des altitudes différentes qui permettaient aux propriétaires d’amener leur troupeau, au fil de la saison,  à l’altitude où l’herbage était prêt à être consommé. Dans le train d’alpages en question, l’Etambeau,  (1000 m.)  était le domicile permanent de l’agriculteur. On y trouvait une grange et écurie pour la période du début octobre à mi- juin.  Le quatrième chalet de Paray, au plus haut à 1666 m, permettait à 40 vaches d’estiver. Il est intéressant de relever que cette propriété faisait partie de la fortune des frères Henchoz fondateurs du Collège éponyme.

En 1977, la commune se laisse convaincre d’en confier la gestion  au Musée du Vieux Pays-d’Enhaut. Après quelques travaux qui lui permettent de retrouver son caractère d’autrefois, la maison  est succinctement meublée. Depuis plus de vingt ans, des expositions à thème sont mises en place durant les deux mois d’été.

Cette année, nous avons demandé à Mme Denyse Raymond, historienne en architecture, de faire parler ces murs et ces madriers pour tenter d’en savoir plus  et nous permettre de répondre aux questions que nous nous posons depuis longtemps.

La vision du peintre

La vie alpestre, ses paysages et ses troupeaux ont depuis longtemps inspiré les peintres et laissé un riche patrimoine illustrant un monde de traditions. Nous avons invité Willy Läng à nous présenter ses toiles qui transcendent la vie à l’alpage et rendent à merveille l’ambiance des chalets et une nature idéalisée. Il est bien connu pour ses poyas vibrantes de réalisme où la peintre animalière, Ariane Freudiger, laisse parler son talent et restitue l’attitude quasi vivante du bétail en transhumance.

(voir http://www.poyawilly.ch )

Vendredi 12 juillet, samedi 20 juillet, dimanche 28 juillet, samedi 10 août et vendredi 23 août, Willy vous attend pour répondre à vos questions, pinceaux en mains.

 

Maison de l’Etambeau   –  du 6 juillet au 31 août 2013

de jeudi à dimanche, de 15 h. à 18 h.  Entrée libre

Route du Mont 39, 1660 Château-d’Oex

 

La Galerie la Hotte exposera les pastels  de  Marianne Monnier-Koenig du 2 juillet au 18 août 2013.
Le vernissage e l’exposition aura lieu le 27 juillet dès 17 heures.

Heures d’ouverture: du jeudi au dimanche de 15 à 18 heures et le vendredi matin de 10 à 12 heures.
Sur rendez-voous au 024 463 42 43

 

Site de Marianne Monnier-Koenig

Vous avez jusqu’au 21 juillet pour découvrir l’exposition d’arts textiles de Gisèle Acker à la Galerie la Hotte des Diablerets.

Celle-ci est ouverte du jeudi au dimanche de 15 à 18 heures et le vendredi matin de 10 à 12 heures.
Pour en savoir plus sur le travail de l’artiste: Travail de Gisèle Acker