Nature

FDN2013_AFF_F4

Au programme des manifestations du Jardin botanique de l’Université de Fribourg:

– Samedi 9 mars 2013: « Patagonie – Une fascinante diversité en péril » conférence-dias par Corinne Fankhauser, TIERRA VIVA. 16 heures, salle de séminaire de Biologie végétale, Entrée par le chemin des Verdiers. Durée: 1h.

– Mercredi 13 mars 2013: « Les origines de la Pomme ou le Jardin d’Eden retrouvé », un film écrit et réalisé par la biologiste française Catherine Peix.20 heures auPavillon Vert du Jardin botanique, après l’Assemblée générale de l’Association des Amis du Jardin Botanique. Conférence ouverte à tout publiv. durée: 1h.

– Samedi 23 mars 2013: « Aperçu sur le monde fascinant des plantes colorantes », visite guidée et démonstrations en français dans les serres du Jardin botanique, avec Cyril Dumoulin. 14 heures devant la serre des plantes utiles tropicales. Durée: 1,5 h.

– Samedi 20 avril 2013: « Des hôtels pour les abeilles sauvages », atelier pour enfants dès 9 ans avec Hélène Huguet et Manuela Moduli. 13h30 à 16h30, sur inscription au 026/300 88 86 jusqu’au 10 avril. Nombre limité de participants. Rendez-vous à 13h30 à l’entrée côté chemin des Verdiers.

– Samedi 11 mai 2013: Marché de printemps.

– Samedi 5 octobre 2013: Journée des fruits.

 

Nous avions un rendez-vous professionnel dans la montagne, ce mercredi.
Au Col des Planches, en Valais (Suisse), pour être plus précise.
Je ne suis pas forcément à l’aise, en montagne.
C’est ainsi, on ne se refait pas.
Mais là…

Plus nous montions, dans cette région qui surplombe Martigny, plus j’ai été interpellée par le paysage.
Et c’est la personne que j’ai rencontrée qui m’a expliqué le secret de la beauté de l’endroit.
Le lieu est considéré comme étant le plus beau pâturage boisé d’Europe.
Et pour cause…
Depuis des siècles, les hommes suivent l’exemple donné  les moines trapistes, au Moyen Age.
Réalisant que l’herbe ne poussait pas sous les sapins, ils ont désencombré les alpages en ne conservant que la forêt de mélèzes.
Au fil des ans, des générations d’agriculteurs ont continué leur oeuvre.
Aujourd’hui encore, ils sont aux petits soins pour  les jeunes arbres, nettoient les pâturages et y laissent paître leurs vaches. 
Le résultat est magnifique et le lieu de plus en plus protégé.
Ce décor magique est devenu le royaume des marmottes et des chevreuils, des cerfs…

Cerise sur le gâteau, au Col existe une buvette, tenue par un couple chaleureux et passionnant: Gérard et Lucienne Schildknecht.
Les fromages épicés qu’ils confectionnent là-haut à la belle saison est un régal.
Et Gérard, qui gambade dans son coin de montagne depuis qu’il est haut comme trois pommes, connaît les lieux comme sa poche.
C’est lui qui m’a montré le Catogne, m’expliquant que cette montagne a des allures de faux volcan.

C’est inexplicable, mais c’est ainsi: dans cet endroit serein, au milieu des arbres centenaires, accompagnée par mon Capitaine, Eric et Pomme, j’ai passé un moment merveilleux à écouter parler Gérard, son épouse et ceux qui les entourent.

Martine Bernier

www.col-des-planches.ch