novembre 2009
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 7 novembre 2009

bach.bmp

 

Il est très rare que je passe un jour sans écouter au moins un morceau de Bach. J’aime particulièrement certains des Brandebourgeois (oui, je sais, je ne suis pas originale…) et, par-dessus tout, le Prélude comme Rostropovitch savait si bien l’interpréter.

Un jour de 2008, j’ai lu un article accompagné de la photo ci-dessus. Une chercheuse et anthropologue écossaise de l’université de ­Dundee, Caroline Wilkinson, venait de reproduire son visage, le visage de Bach, grâce à un système de reconstitution faciale.

Jean-Sébastien Bach (1685-1750), a beaucoup été portraituré mais personne ne sait véritablement si les représentations sont fidèles. Pour ma part, je ne l’imaginais pas comme cela.

Les chroniques de l’époque nous le décrivent comme un homme plutôt massif, avec la mine à la fois grave et réjouie d’un paterfamilias luthérien et bon vivant. La technologie scientifique a rendu un résultat qui, dit-on, serait ressemblant à 70%. Le moulage en plâtre du visage de Bach a permis de prendre conscience des multiples opérations des yeux qu’a subies Bach. Opéré de la cataracte par John Taylor (qui a également opéré Haendel) qui n’a réussi qu’à le rendre aveugle, il a retrouvé brutalement la vue  avant d’être victime d’une crise d’apoplexie quelques heures plus tard. Il mourra dix jours après.

Lorsque j’ai vu l’image de Bach, j’ai été interpellée. Mozart, Beethoven,  Vivaldi, Haendel et tous ces merveilleux compositeurs, quels visages avaient-ils réellement?

Martine Bernier