Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 23 mai 2010

Il ne s’est pas méfié, ce pauvre collectionneur d’art de Marseille, en ouvrant la porte de sa maison.
Sa surprise a dû être totale lorsque deux hommes se sont engouffrés chez lui et l’ont roué de coups avant de voler cinq tableaux dans son salon.
Dont une lithographie de Picasso.
Les médias rappellent que ce vol ressemble étrangement à celui intervenu en tout début d’année dans le Var.
Une trentaine d’oeuvres, parmi lesquels des tableaux de Picasso et de Rousseau avaient été volés, pour une valeur d’un million d’euros.
Etrangement, un Modigliani, qui avait été signalé disparu au cours de ce vol, avait été retrouvé dans la maison.
Et là encore, l’événement intervenait juste après le rapt d’une toile de Degas, « les Choristes », volée au musée Cantini de Marseille.
Suite à ces deux derniers vols, une hypothèse avait été avancée, celle de l’existence d’un gang de voleurs de tableaux dans le Sud de la France.

Comment ne pas rester songeuse…
Avoir chez soi des oeuvres de cette valeur ne doit pas contribuer à passer des nuits paisibles…

Je regarde « mon Monet », que j’ai sous les yeux, dans mon bureau, à longueur de journée.
En précisant, à l’intention des éventuels Arsène Lupin en puissance, qu’ils peuvent s’épargner le déplacement: c’est une reproduction!

Martine Bernier