octobre 2013
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 17 octobre 2013

Je l’avais connu enfant, fils de l’une de mes amies proches lorsque j’habitais encore en montagne.
Un enfant secret, doux, attachant.
Il avait eu la douleur de perdre son père alors qu’il n’avait que 6 ans, dans des circonstances tragiques.

Après avoir déménagé, nos routes ne s’étaient croisées qu’une fois, dans un aéroport.
Jusqu’à son message, il y a trois ou quatre jours, où il me demandait s’il pouvait passer me voir pour parler.
J’ai évidemment accepté et, hier soir, en ouvrant la porte, j’ai découvert un homme de 34 ans souriant et à l’aise.
Bien dans sa vie et dans sa peau, réfléchi comme il l’a toujours été, plein d’humour, il m’a donné des nouvelles des siens, m’a parlé de son futur mariage.
Et puis il a dit: « Je suis venu te voir parce que j’aimerais beaucoup que tu me parles de mon père. »
L’histoire remonte à loin… et j’étais nettement plus proche de sa maman que de son papa.
Mais j’ai rassemblé les souvenirs qui me sont restés.
Et j’ai admiré intérieurement le magnifique travail d’amour au quotidien qu’a effectué sa maman pour qu’il soit aujourd’hui celui qu’il est, équilibré et heureux.
Nous avons parlé , je l’ai écouté… ça a été un beau moment, touchant et drôle.

En le regardant, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’aussi bien qu’il puisse être, un enfant qui a grandi sans l’un de ses parents a envie, à l’âge adulte, d’en savoir plus, de le découvrir à travers les souvenirs de ceux qui l’ont connu.
Il a franchi les épreuves, a vécu des années sombres, et a construit sa vie pierre après pierre.
Je pense que nous nous reverrons…

Martine Bernier