Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 3 janvier 2014

Mon Capitaine et moi regardions les informations lorsque mon  attention a été attirée par un reportage sur les fondeurs d’art.
Une artiste arrivait dans l’un de ces ateliers magiques avec une immense statue composée de plusieurs personnages.
Un groupe qu’elle voulait voir réalisé en bronze.
Ce genre d’opération est encore teintée de mystère pour moi.
Je n’avais pas encore assimilé et compris chaque étape: c’était l’occasion ou jamais.
Celui qui m’accompagne, lui, avait quelqu’un, dans sa famille, qui exerçait cette profession fascinante.
Il l’avait vu travailler et pouvait donc compléter les informations incomplètes.
La méthode utilisée ici était le moulage à la cire.
Grâce aux nouvelles possibilités des télévisions actuelles (merci la technique!), j’ai pu repasser les étapes mal comprises ou spécialement intrigantes,   faire des arrêts sur image.. bref, cette fois, j’ai compris… la méthode d’aujourd’hui!
Parce que je ne suis toujours pas tout à fait au clair avec celle utilisée par les artisans d’autrefois, ceux qui ont travaillé à une époque où les moules souples n’existaient pas encore.
Avec notre façon de visionner, le reportage qui ne devait pas dépasser trois ou quatre minutes à la base, a fini par durer un bon gros quart d’heure si pas plus.
Le feu de la forge, l’apparition et l’assemblage des différentes pièces… j’ai mieux réalisé la complexité de ce travail.
Les bronzes restent pour moi des oeuvres particulières.
Plusieurs mains, plusieurs savoirs-faire sont nécessaires pour les  faire apparaître, sur base de la statue de l’artiste.
L’art est un domaine passionnant… que je suis loin d’avoir fini d’explorer.

Martine Bernier

Pour voir le reportage en question: avancez sur la barre  jusqu’à  00’30’53 (après les pubs, hélas…)

Journal de TF1 du 2 janvier 2014