Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 6 janvier 2014

papa et moi2

images-1

Et voilà… 

Je m’y attendais depuis quelques jours.
C’est arrivé pendant la nuit…
Le cap du million de visites a été franchi sur Ecriplume.
Je me suis longtemps interrogée pour savoir ce que je ferais pour l’occasion. 
En ce moment, je travaille sur un recueil des meilleurs textes comme vous me l’avez demandé, mais le temps me manquait pour le terminer juste pour l’occasion.
Alors, comme me le soufflait un ami, j’ai imaginé une mosaïque symbolique de ce qui m’est vital pour continuer d’avancer. 

Imaginons une fête  marquant votre fidélité à mon modeste blog.
Une fête qui entrerait dans le domaine du merveilleux, comme celle décrite dans le Grand Meaulnes.
Vous y seriez tous conviés.
Beaucoup de monde, oui, des personnes venues d’une multitude de pays différents…
Je pourrais enfin mettre ainsi des visages sur vos traces…
Je voudrais une fête où le temps ne manquerait pas, où j’aurais le temps d’échanger avec chacune des personnes présentes.

A cette fête, seraient conviés quelques invités d’honneur.
Rêvons un instant… je pourrais même faire revenir ceux qui nous ont quittés!
Alors que la fête découverte par le Grand Meaulnes se déroulait dans un étrange château, la mienne aurait lieu… à la fondation Gianadda, ou à Chiboz, le cocon tendre, en présence des maîtres des lieux, bien sûr!.
Une fête, sans flonflon, sans éclats de voix ni rires tonitruants.
Une fête douce, sur fond de musique classique et d’ambiance jazzy.
Une rencontre au-milieu d’oeuvres choisies…

Parmi mes invités se trouverait… mon père, bien sûr. papa et moi2
Je lui suis infiniment reconnaissante d’avoir profité du peu de temps qui lui a été donné, pour me construire.
Voici l’une des très rares photos que j’ai de lui, de nous.
Il m’a élevée dans la lumière, dans tous les sens du terme!
Il m’accompagne.

A mes côtés, pour cette fête magique, mon Capitaine, mes enfants, ma famille, mes amis chers d’ici et d’ailleurs.
Et tous ceux et celles qui me « nourrissent » depuis si longtemps: peintres, sculpteurs, philosophes, écrivains, penseurs, humanistes, comédiens, danseurs, musiciens,  architectes…

Vous voulez des noms?
Entre ceux d’hier et d’aujourd’hui, ils sont si nombreux que j’aurais peur d’en oublier…
Certains sont connus, d’autres pas.
Mais j’avoue que voir se côtoyer Léonard de Vinci, Mozart, Molière, Socrate, Camille Claudel, Monet, Ousmane Sow, Michel Bouquet, Alexandre Jollien,  et tous ceux qui me touchent, me bouleversent et  fréquentent mon Panthéon personnel (célèbres ou anonymes!)  serait un émerveillement!

Dans les fêtes, il y a toujours un moment où quelqu’un réclame quelques mots.
Je vous dirais simplement qu’en ouvrant les portes d’Ecriplume, je n’aurais jamais imaginé arriver un jour à de tels chiffres.
C’est un cadeau que vous me faites, une source de questionnement pour moi.
Je vais donc continuer mon chemin, continuant à le jalonner d’un texte par jour.
Et en espérant que certains d’entre eux contribueront à vous apporter ce que vous pouvez peut-être en attendre.

Quant au chiffre… relativisons.
La dernière fois que je l’ai rencontré, Monsieur Gianadda me disait que la Fondation s’apprêtait à franchir le chiffre de… 9 millions de visiteurs!
Ce qui a dû être fait pendant les fêtes.

Je m’incline!!! 
Et vous remercie pour votre présence quotidienne!

Martine Bernier