Catégories

Archives quotidiennes : 23 janvier 2014

Quant un geste de tendresse apparaît entre deux sujets d’actualité violents ou déprimants, je ne peux pas le laisser passer sans le souligner.
Hier, le journal de France 2 a eu l’excellente idée de diffuser un moment magique, repris aujourd’hui un peu partout sur Internet.
Cela se passe au Congo, à Tchimpounga.
C’est là que la très connue primatologue Jane Goodall et son équipe soignent depuis plus de 50 ans les chimpanzés en détresse.
Aujourd’hui âgée de plus de 80 ans,  cette femme remarquable a vécu un moment  spécialement émouvant, en juin dernier.
Ce jour-là,  Wounda, une femelle chimpanzé a été relâchée dans son milieu naturel.
Elle avait été recueillie alors qu’elle était bébé et que sa mère avait été tuée par des braconniers.
Sur la vidéo qui a été diffusée et que vous pouvez voir ci-dessous, Wounda découvre son nouvel environnement.
Mais elle ne se rue pas vers la liberté, non…
Elle prend le temps de se retourner, de faire ses adieux à ceux qui ont pris soin d’elle.
Et particulièrement à Jane Goodall qu’elle serre dans ses bras.
La scène m’a mis les larmes aux yeux…
J’ai recherché sur Internet et j’ai trouvé une deuxième vidéo qui montre la suite de la scène.
En vous les déposant ici, je repense à ma rencontre, je pense à cette phrase qui, pour moi, veut tout dire: « Ces animaux qu’on appelle des bêtes… »
Que l’on ne me dise pas qu’ils sont privés de sensibilité et de sentiments…

Martine Bernier

 

Vidéo complète de la Dépêche