avril 2014
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 16 avril 2014

Lorsque l’on a la chance de pouvoir travailler depuis chez soi, il faut faire preuve d’une discipline rigoureuse, je l’ai déjà dit.
Pas question de se laisser distraire, de remettre à demain, faute de se retrouver totalement débordée.
Dans mon cas, il arrive, comme  en ce moment, que certaines semaines soient surchargées, au point de ne plus pouvoir sortir le nez des dossiers.
Toutes les demandes arrivent parfois en même temps alors que d’autres périodes sont plus calmes.
J’aime bien cette petite dose d’adrénaline… mais il faut l’organiser et l’assumer.
Hier soir, je suis allée me coucher… avec mon gros agenda.
Sachant que nous allons nous absenter une semaine pour ce qui devait au départ ressembler à de courtes vacances, j’ai voulu faire un point sur ce qu’il me restait à faire avant de partir.
J’ai donc tout noté.
Ma liste ressemble à un inventaire à la Prévert:

– Boucler le journal et l’envoyer à l’imprimeur
– Rédiger si possible les cinq derniers grands textes pour la réédition d’un guide annuel.
– Recevoir les consignes de l’une de mes rédactions pour une interview que je devrai faire… par mail, mon interlocutrice se trouvant au Canada.
– Avancer dans la lecture et la présentation des livres qui s’empilent sur mon bureau.
– Ne pas délaisser Ecriplume, ma verte prairie de liberté!
– Aller voir une exposition majeure qu’il faut que je visite avant samedi.
– Terminer la préparation des interviews des personnalités que je rencontrerai la semaine prochaine.
– Répondre au courrier et aux demandes reçues hier.
– Filer retrouver l’un de mes fils et sa compagne pour une soirée grillade.
– Préparer les valises… et le sac de Pomme!
– Rafraîchir le Nid avant de partir.
– Et… ne pas partir sans avoir rangé ce bureau qui ressemble à un champ de bataille recouvert de dossiers!!

J’avais envie de faire certaines choses « pour moi », mais cela attendra! 
Bon. Nous sommes mercredi.
J’ai comme l’impression que je ne vais pas chômer…

Martine Bernier