avril 2014
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 30 avril 2014

Il y a environ deux semaines, mon ami Jean m’a parlé d’un livre qu’il fallait que lise: « La résilience du Rossignol ».
Il s’agit d’un ouvrage à compte d’auteur, qui ne se trouve pas en librairie, et qui a été rédigé par un habitant du village des Diablerets (Vaud -Suisse) qu’il connait bien: Jean-Claude Rossignol.
Ce monsieur a eu la gentillesse de m’envoyer son ouvrage.
Je dois souvent lire des ouvrages que je présente, et j’ai donc constamment de grosses piles de livres à côté de mon lit et sur mon bureau.
Pour ne pas me laisser déborder, je dois toujours donner la priorité aux ouvrages que je dois connaître pour interviewer leurs auteurs, puis à ceux que je présente et, enfin, à ceux que je lis « pour moi ».
J’ai glissé le livre de Monsieur Rossignol dans ma valise la semaine dernière, mais là encore, je n’ai pas trouvé le temps de l’ouvrir.
Et ce n’est que dimanche, en rentrant, que j’ai pu le commencer.

Ce texte n’est pas une oeuvre littéraire.
Il n’a pas cette vocation, mais va bien au-delà de cette démarche.
A travers les pages, son auteur a déposé son histoire.
Avec pudeur, sans hargne, sans vraiment comprendre pourquoi il a eu à vivre ce qu’il a vécu.
L’histoire d’un enfant battu, mal aimé, porteur d’une histoire qui a fait de lui un homme ultrasensible, engagé dans une quête de tendresse dont il a été privé.
Ce pourrait être un livre triste, lourd.
Ce n’est pas le cas.
Jean-Claude Rossignol raconte avec des mots simples ce parcours qui est le sien.
Mais, surtout, au fil des phrases, le lecteur découvre sa force: l’art de prendre la moindre petite joie qui lui est offerte et de la transformer en lumière qui éclaire sa vie.
Un geste d’affection, une rencontre bienfaisante, un paysage, son amour pour le piano, une course en montagne…
Tout est prétexte à chasser la laideur.
Et pourtant…
Pendant des années, cet homme émouvant a travaillé à la salle Stravinsky de Montreux, apportant ses talents à mettre en valeur  des concerts prestigieux.
Et puis un jour, lors d’une bagarre au cours de laquelle il tente de s’interposer, il prend un coup et se retrouve plongé dans le coma.
Et sa vie a une fois encore chaviré.

En refermant son ouvrage, j’ai été frappée par une chose essentielle: sa faculté à pardonner.
Pas de rancoeur, mais une lucidité sans haine pour tous ceux qui l’ont agressé tout au long de sa vie.
Avec, ponctuellement des rencontres douces avec ce qu’il appelle « des gens de bonne volonté ».

Un livre peut devenir un best-seller et assurer la subsistance confortable de son auteur.
Sans doute ne sera-ce pas le cas de celui-ci, sortit à compte d’auteur à quelques exemplaires à peine.
Mais il a une importance majeure dans la vie de cet homme qui porte un si joli nom.
Il a été au bout de son histoire, sur les traces d’une résilience qui a fait de lui un être bienveillant.

Martine Bernier

Si vous souhaitez contacter Jean-Claude Rossignol ou acheter son livre: 0041 (0) 79 418 40 69