Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 18 mai 2014

Après une matinée bien remplie, Mon Capitaine, Pomme et moi étions invités à partager un barbecue chez Yann et Jee, mon fils cadet et notre Fleur d’Asie.
Nous retrouvions également Kim, 7 1/2 ans et Tanawee (déjà 7 mois 1/2).
A présent qu’ils ont déménagé dans un bel appartement situé dans une maison toute neuve, de plain pied, ils disposent enfin d’un jardin.
C’est donc là que nous avons profité de ce premier repas « dans le nouveau nid ».
Je les regarde, tous les quatre.
Ils sont joyeux, détendus, visiblement plus heureux que dans leur ancien appartement perché au cinquième étage sans ascenseur.

Installé en bout de table, à coté de moi, Kim a dû changer de place au milieu du repas, alors que le soleil devenait vraiment trop fort.
Quelques minutes plus tard, alors qu’il était à l’ombre, je le vois grelotter:
– Tu as froid? 
Il opine et file chercher un pull.

Quelques instant plus tard, alors qu’il est à nouveau près de moi, le soleil signe son grand retour et le pull est retiré…. pour être réenfilé peu après alors que les nuages reviennent.
Kim fronce les sourcils:
– Chaque fois que je remets mon pull le soleil revient, et chaque fois que je le retire il s’en va!
– Oui… ce sont sans doute les « deux bonshommes d’en haut » qui ont envie de jouer.
– Les deux bonshommes d’en haut?
– Oui! Imagine deux grands bonshommes tout ronds et barbus qui vivent dans les nuages. Aujourd’hui, comme ils s’ennuyaient un peu, ils ont regardé ce qui se passait en bas et t’ont vu. Ils se sont dit: « Regarde ce petit garçon, là? Nous allons jouer avec lui! ». Et ils te taquinent en soufflant sur les nuages!

Il regarde en l’air et entre dans mon jeu:
– Tu crois vraiment? 
– Tu vas voir! Là, tu as retiré ton pull mais ils ont entendu ce que nous avons dit. Attends quelques secondes.

Quelques secondes plus tard, en effet, un  énorme nuage cache le soleil et refroidit l’atmosphère, contraignant Kim à remettre son pull, amusé.
Pendant quelques minutes, le temps ne cesse de changer…
Nous sommes totalement dans notre histoire… et j’en rajoute!
– A chaque fois qu’ils te voient remettre et retirer ton pull, ils s’écroulent de rire! Et tu sais bien sûr ce qu’est l’orage?
– C’est encore eux???
– Mon père disait qu’ils jouaient aux quilles, ce qui nous envoyait des coups de tonnerre!
– Et les éclairs, c’est quand ils sont en colère?
– Oui! Tiens, ça me fait penser à Zeus que j’ai vu représenté avec un éclair dans la main…

Et nous voilà partis dans la mythologie…
Nous parlons des dieux grecs et romains, faisons étape sur les récits d’Homère puis glissons sur les dieux égyptiens, civilisations que Kim découvre peu à peu avec intérêt.
Notre conversation est longue et passionnante.
Peu avant, il m’avait expliqué qu’il avait appris des détails étonnants sur les caméléons, à l’école et qu’ensuite, la maîtresse aborderait l’Egypte:
– Tu veux que je te montre mon livre?
– Oui! Ca m’intéresse!

Il file et revient peu après, un petit magazine pour enfant à la main.
Il date de 1995, mais les infos qu’ils contiennent ne risquent pas de se démoder.
Chaque enfant de sa classe en a reçu un, et ils lisent chaque chapitre à fond.
Kim m’explique les moeurs et les particularités des caméléons.

– Et bien tu vois, ce que tu me racontes, je ne le savais pas!
Plutôt fier, Kim  poursuit la conversation jusqu’à la grande question finale que nous abordons ensemble:

– Nous venons te chercher pour aller au cinéma, cette semaine. Tu choisiras le film?
– Oui! 

Dans quelques années, son petit frère et son futur petit cousin se joindront à nous pour nos après-midi cinéma, mais il m’a déjà dit que « ce sera bien ».
Il court jouer dans l’herbe, traque les fourmis, joue avec un ballon gonflable, rit…
A aucun moment de cette journée privilégiée, Kim n’a fait allusion aux jeux électroniques ou à la télévision.
Il est heureux.
Et nous aussi!

Martine Bernier