Catégories

Catégories

Ah… le beau week-end!
Le soleil est revenu sur Chiboz, petit bijou fleuri et très fréquenté en ce dimanche d’été.
Ceux qui s’y rendent une première fois y retournent, c’est ainsi…
Nous y avons retrouvé nos complices Josy, Jean-Marc et Joël, désormais surnommés les « Trois J », ainsi que nos amis de Chiboz la Jolie, pour la deuxième partie de notre week-end d’évasion.
Ce genre d’instants, chacun devrait pouvoir en vivre…
Des moments légers et joyeux, paisibles et harmonieux, au cours desquels nous apprenons une foule de choses…
Aucun d’entre nous n’oubliera l’arrivée de Michel à notre table, dans l’après-midi, apportant sa « Bible du Chamois », le livre du docteur Couturier sobrement intitulé « Le Chamois ».
Un pavé épais, aujourd’hui livre rare et précieux, qui accompagne  son propriétaire depuis des années, et qu’il a fait recouvrir d’un pelage de chamois…
A l’intérieur, un nombre impressionnant d’informations et de dessins sur l’animal en question.
Rien que pour Michel dont la sagesse et le savoir sont bienfaisants, je diffuse cette photo de Marcel Couturier, ce grand monsieur qui fut médecin, chasseur, montagnard mais avant toute  naturaliste.

Le docteur Marcel Couturier (à droite)

Le docteur Marcel Couturier (à droite)Il est réputé pour avoir marqué et fait avancer aussi bien le monde de l’alpinisme que celui de la science, grâce à la  passion qu’il vouait à la faune et la flore montagnarde.

Nous étions tous suspendus aux lèvres de Michel quand il nous racontait ses anecdotes liées à la nature.
C’est un conteur inégalable… comme l’est Yolande, son épouse, dont la tendre présence a illuminé notre journée.

Et pourtant…
Malgré cette ambiance idéale, l’histoire des faux bourdons continuait à turlupiner Joël, taquiné par le groupe.
De délire en délire, nous avons avancé des solutions farfelues pour améliorer le quotidien de ces bourdons indésirables une fois qu’ils se sont vus interdire l’entrée de la ruche.
Nous avons tellement divagué sur le sujet que je pense que si, dans la semaine ou plus tard, l’un d’entre nous entend le mot « bourdon », il ne pourra s’empêcher de glousser!

Il est impossible de fermer la parenthèse de ce week-end parfait sans ajouter un mot au sujet de toutes celles et ceux qui, discrètement, sont là pour rendre parfait le passage des visiteurs à Chiboz.
Toute l’équipe du Relais des Chasseurs, souriante et disponible, qui, hier comme très souvent dans la saison, a eu à assumer un travail énorme, aussi bien en cuisine qu’au service.
Et qui, par leur travail magnifique, offrent à tous les hôtes de l’endroit des souvenirs inoubliables.
Merci…

Hier, en fin de journée, après avoir admiré la beauté de Thorgal, le jeune chien de chasse de Michel et Yolande, Pomme est remontée dans la voiture pour reprendre avec nous la route de la plaine.
Car, bien sûr, elle nous accompagne partout!
En retrouvant le confort de son coussin, elle s’est étirée de tout son long, patte droite de devant et patte gauche arrière bien droites, histoire d’équilibrer l’étirement sans s’effondrer lamentablement, puis a baillé à s’en décrocher la mâchoire.
C’est l’une des images qui ont achevé notre week-end, les autres étant le départ de la voiture de nos Français, Michel emmenant son chien se balader, puis Yolande et Emilie nous saluant de la main.
Un week-end de rêve au coeur des sommets valaisans…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *