Le trésor d’Anne de Bretagne

Pivoine

Un jour, vers 1503, la reine Anne de  Bretagne commanda un livre d’heures à l’enlumineur Jean  Bourdichon.
Inutile de préciser qu’à l’époque, quand une telle commande était passée, il ne s’agissait pas de mettre un mail à Amazon pour demander un livre de poche.
Non…
Il fallu cinq ans à l’artisan pour réaliser son ouvrage pour lequel il fut payé 600 écus d’or.
Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne…
Ce que l’on y trouve?
Un monde de merveilles…
Anne de Bretagne, femme cultivée, était férue de botanique et de naturalisme.
Son précieux ouvrage regorge de représentations remarquables de fleurs, de plantes, d’insectes, d’animaux…lysimaque

Un travail sublime qui a fait de cet livre l’un des plus précieux du patrimoine français.
Depuis sa création, l’ouvrage a été reproduit et édité, le plus souvent dans des versions rares et magnifiques.
J’ai eu l’occasion d’en découvrir un de près, voilà quelques années.
Sans doute le plus beau livre que j’ai eu l’occasion d’approcher…
Il me fait fantasmer depuis lors.
Cet ouvrage qui restera toujours pour moi un rêve inaccessible… et c’est bien ainsi: si je le possédais, je n’en rêverais plus…
En revanche, un petit ouvrage va bientôt me parvenir, réunissant les enluminure de Jean Bourdichon, extraites de leur contexte.
Celui-là est nettement plus abordable, et me promet … quelques grandes heures!

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.