Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 4 octobre 2014

si-je-reste-film-RJ-Cutler-critique-1200x520

Hier soir, nous avons terminé notre mini cure « cinéma » de la semaine avec un troisième film: « Si je reste ».
J’avais eu envie de le voir après avoir lu trois lignes de résumé expliquant que le film racontait l’histoire  d’une adolescente, Mia, musicienne virtuose, qui est victime d’un accident de voiture avec ses parents et son frère.
Elle est plongée dans le coma mais voit tout ce qui se passe depuis l’extérieur de son corps.
Se pose alors à elle un choix ultime: suivre sa famille dans l’au-delà où réintégrer son corps et poursuivre sa vie.

Je commence par les points positifs?
La jeune actrice qui tient le rôle principal est une belle révélation.
Chloé Grace Moretz est  belle, délicate et sensible et elle donne à son personnage une aura rayonnante.
J’ai bien aimé aussi sa délicieuse famille et la belle scène du feu de camp, au cours duquel elle se décide enfin à prendre son violoncelle pour jouer avec son petit ami Adam (Jamie Blackley), leader d’un groupe rock.

Pour le reste… j’aurais dû être plus attentive et réaliser avant d’y aller qu’il s’agissait d’un film tiré d’un roman pour adolescents., de Gayle Forman.
Sans discussion possible, c’est en effet un joli film pour ce public.
Les adultes, eux, restent sur leur faim… car le réalisateur semble s’être trompé de sujet.
La véritable histoire contée est la rencontre et la relation entre Mia et Adam, faisant l’objet de flashs-back perpétuels.
Le sujet annoncé, lui, est le prétexte du film, souvent larmoyant mais rarement émouvant.
Il semble avoir été fait pour plaire au jeune public.
Mais n’en attendez pas la moindre réflexion philosophique.
Résultat, le tout est propret, bien joué, mais malheureusement incolore et sans grand intérêt pour un public d’adultes.

Martine Bernier
« Si je reste » Bande annonce