Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 11 octobre 2014

bfbb3f992acc6cbe3af3149766523bec

Cela n’aura échappé à personne: ces derniers temps, la pluie est devenue l’ennemie numéro un dans certaines régions de France où elle provoque des dégâts épouvantables.
Je regarde avec tristesse ces images de désolation, la détresse des habitants touchés…
Et je m’en veux presque de ne pas arriver à changer mes goûts.
C’est connu: depuis toujours, j’adore la pluie.

Photo: Rafiq Maqbool

Photo: Rafiq Maqbool

Du moment qu’elle reste dans l’équilibre, qu’elle ne fasse pas déborder les cours d’eau, qu’elle ne provoque pas d’inondations, qu’elle ne mette personne en danger.
L’un des grands plaisirs de l’automne, pour moi, c’est son retour.
Quoique… j’habite un endroit où il pleut peu.
Le village où nous nous trouvons bénéficie d’une espèce de micro climat, semble-t-il!
Lorsque ma famille m’explique qu’ils sont sous la pluie à quelques kilomètres à peine, ici… il fait sec.Inge

En ce moment, il est  difficile d’aimer la pluie sans passer pour un monstre d’égoïsme.
Or, j’ai appris ce matin que je n’étais pas la seule dans ce cas.
Les personnes partageant mon goût pour ce temps s’appelant les « pluviophiles ».
C’est fou… il y a un mot pour tout, décidément!
Ce matin, le ciel est au bord des larmes.
Encore une fois, il se retient, pudeur oblige, mais il est à quelques minutes de la libération!
J’aime cette couleur qui change juste avant la pluie, les sons inimitables qu’elle provoque.
Elle redessine  le paysage, y apporte une note de poésie mélancolique.
Internet regorge d’images sublimes qui rendent merveilleusement cette facette.
J’ai choisi quatre photos, qui traduisent ma propre perception de la pluie, à travers les clichés des autres.
Quatre raisons qui me font l’aimer…

Photo: Teo Garcia Lopez

Photo: Teo Garcia Lopez

Car oui… pourtant, elle est si belle…

Martine Bernier

PS: pour certaines, j’ai trouvé le nom des photographes, pour d’autres pas. Je m’en excuse d’avance auprès d’eux.