Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 20 octobre 2014

Cagnotte de l’Euromillion oblige, la question est paraît-il sur beaucoup de lèvres et je n’y ai pas échappé: « Que ferais-tu avec 180 millions d’euros? »
Ma réponse?
D’abord… je n’ai jamais joué à la loterie de ma vie.
Il n’y a donc peu chance pour que ce genre de chose m’arrive!
Ensuite… 180 millions, vous vous rendez compte?
Je trouve le chiffre indécent.
Et bien oui, on ne se refait pas!
Un ou deux millions passent encore, mais une somme aussi astronomique!
J’écoutais des personnes interrogées dans la rue pour les besoins d’un reportage répondre à la même question.
La plupart disaient: « Je m’achèterais une maison, je gâterais mes enfants et je m’offrirais un beau voyage. »
Oui… et avec le reste?

La seule réponse cohérente m’a été donnée il y a un ou deux ans déjà, par mon Capitaine qui, lui, avait joué cette semaine-là.
Dans la voiture, j’avais prononcé la fameuse phrase: « Et si tu gagnais, que ferais-tu? »
Il a longuement réfléchi et m’a dit:
– Je créerais un centre de réinsertion et d’accueil pour les naufragés de la vie. J’aurais une équipe bien formée et nous leur permettrions d’apprendre un travail, de retrouver l’envie et la possibilité de reprendre le cours de leur vie.
Il m’a donné des détails par rapport à ce projet auquel, visiblement, il avait déjà pensé.
Je le regardais…
Il est comme ça, mon Capitaine.
Irrésistible.
Pour le taquiner, quand il a eu terminé, j’ai posé la question:
– Heu… et nous, et la famille? Dans le centre, nous aussi?
Un peu confus, il avait ajouté:
– Non, non, une maison à chacun, bien sûr! Et une belle niche pour Pomme.

Rien qu’à l’idée de voir Pomme dans une niche, je me demande si j’ai vraiment envie qu’il gagne un jour!

Martine Bernier