Allo, E.T. ?

Tout le monde ou presque en parle depuis deux ou trois jours…
Un signal radio venu de l’espace a été capté en direct pour la première fois,  le 14  mai 2014, qualifié de « mystérieux » par la quasi totalité des médias qui ont relaté l’information.
C’est à Melbourne, en Australie, qu’une équipe de scientifiques de l’Université Swinburne a identifié ce phénomène appelé Blitzar, expliqué comme étant une explosion énorme mais très éphémère d’ondes radio, nous explique-t-on sur tous les sites qui ont abordé le sujet.
Neuf blitzars ont été répertorié depuis qu’ils ont été découverts en 2007.
Mais celui-ci a ceci de particulier qu’il a été capté en temps réel, provenant d’une source éloignée d’environ 5,5 milliards d’années-lumière.
Le site de l’Express (www.express.fr) a expliqué en complément d’information qu’un onde radio se déplace dans l’espace à 300 000 000 mètres par seconde.

En lisant l’information, nous avons tous dû avoir de petits fantasmes nous propulsant en plein scénario de « Rencontre du Troisième Type ».
Que veut dire ce signal, de quoi s’agit-il?
Toujours sur le site de l’Express, il est expliqué que l’origine,  la cause et la provenance  de ce sursaut radio n’ont pas été identifiées.
Des hypothèses sont avancées pour l’expliquer, comme « l’effondrement d’une étoile à neutron surdimensionnée  » qui aurait provoqué l’apparition d’un trou noir.
Il ne s’agit donc pas d’un signal provenant d’un  petit bonhomme vert, non, mais plutôt d’un son lié à « un événement monumental et cataclysmique ».
Pourquoi avoir attendu si longtemps pour parler de cette découverte?
Parce que l’étude concernant cet événement vient d’être publié disponible ici en anglais .

Martine Bernier

 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.