Timoté

Il y a quelques mois, lorsque mon fils cadet a appris que sa compagne, Jee, notre Fleur d’Asie, attendait un nouvel enfant, il a lancé un petit sondage auprès de ses connaissances pour trouver un joli prénom.
Lorsque j’ai lu les réponses, j’ai eu froid dans le dos.
J’étais catastrophée de voir les idées proposées, sans rapport avec les racines européennes et thaïlandaises de ce petit.
Je savais que Jee cherchait toujours avec beaucoup de soin les prénoms de ses enfants, qui doivent sonner justes pour les deux cultures.
Mais là…  devant les exemples fantaisistes qui étaient avancés, je leur ai un jour dit que j’aimais tout particulièrement un prénom, chantant dans les deux langues.
Et… ils l’ont aimé eux aussi.
Jee a consulté sa famille, qui a elle aussi apprécié.
Il suffisait d’en adapter l’orthographe pour que chacun s’y retrouve.
Il a donc été décidé que notre petit bonhomme porterait le prénom que je lui ai choisi…. en espérant qu’il l’aimera.

Depuis quelques jours, Jee « faisait son nid ».
Elle rangeait, s’affairait…
C’est un signe qui ne trompe pas.
Chaque jour, j’ai commencé à lui envoyer une photo de  fleur.
En lui disant que  celle qui fleurirait sa page Facebook le jour de la naissance serait la fleur symbole de son fils.

Hier matin, je me suis levée à 6h15.
Et j’ai réalisé que j’avais un message de mon fils me disant qu’il n’avait pas pu me joindre par téléphone et qu’ils étaient à l’hôpital.
Le grand jour était arrivé…
Et j’ai découvert un peu plus tard que, comme s’il avait eu une intuition, mon Capitaine avait mis une rose sur la page Facebook de notre Fleur d’Asie, en pleine nuit, en indiquant qu’aujourd’hui, il la postait lui-même en attendant notre petit Taureau qui ne saurait tarder.

Et puis…
Timoté, le cinquième de nos petits-enfants, le quatrième de mes petits-fils  est né ce jeudi 23 avril 2015.
Et, comme à chaque fois, j’ai senti mon coeur chavirer lorsque la nouvelle m’a été annoncée, cette fois par Kim.
Puis les nouvelles se sont enchaînées.
La naissance ne s’était pas passée exactement comme prévu.
Et nous vivons en ce moment des moments compliqués, sachant que notre bout de chou est momentanément séparé des siens pour recevoir les meilleurs soins.
Aujourd’hui, il va déjà mieux et il sera bientôt parmi nous…

Mon fils a fait paraître  quelques mots sur son compte Facebook, moyen moderne d’annoncer rapidement les nouvelles importantes au plus grand nombre de ses amis.
Et j’ai adoré son message:

Mon premier cri a fait éclore
Des milliers de fleurs dans le coeur
De Papa et Maman et c’est avec grande joie
Qu’ils vous annoncent ma naissance.
Je m appelle Timoté et suis né ce matin 23 avril a 10h10.
Bon pour le moment je suis contrôlé quelques jours au service de néonatalogie, mais très vite je vais reprendre du poil de la bête!
Papa maman m’ ont voulu? Ils vont savoir que je suis là!

Timoté, petit bonhomme… nous tissons autour de toi une bulle d’amour…

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.