Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 22 juillet 2015

Hier matin, petit message d’une amie française qui me parle de son quotidien, des vacances presque terminées, de la chaleur…
Et qui termine, en me disant: « Quelle chance tu as d’habiter en Suisse, un pays tempéré où il fait toujours frais! »

Voui voui…
Sauf que là… non, non.
Je connaissais les fantasmes concernant la Suisse et les Suisses les imaginant assis sur des tas d’or, dégustant des montagnes de chocolat en jouant du cor des Alpes, affublés de costumes folkloriques et d’accents traînants.
J’ignorais que la météo faisait partie desdits fantasmes…
Donc, je lui ai expliqué que, à moins d’être l’heureux propriétaire d’une grotte taillée dans un glacier (qui sont d’ailleurs en train de fondre peu à peu depuis des années), nous subissons nous aussi la vague de chaleur qui étouffe l’Europe depuis pas mal de temps maintenant.
Cela fait des semaines que la température est caniculaire.
Et la météo a beau dire… le ciel ne semble pas vouloir se couvrir aujourd’hui non plus.

Seul endroit où il fait plus frais, la montagne, comme me l’a prouvé hier encore l’un de mes amis qui y habite.
Hier, alors que nous avions rendez-vous chez moi, il est arrivé en me disant:
« J’étais dans ma voiture, tranquillement, avec ma clim. Quand j’en suis sorti,  après m’être garé devant chez toi, j’ai eu l’impression de me retrouver dans une étuve. C’est terrible, la chaleur, en plaine! »

Comme quoi, la Suisse n’est pas épargnée par la canicule, qui a eu l’outrecuidance de passer la frontière sans ma permission.
Ce doit être ça, la convention du traité de Schengen…

Martine Bernier