octobre 2015
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 31 octobre 2015

Cela se passait un matin de cette semaine.
Il devait être entre 8 et 9 heures, et je travaillais depuis plusieurs heures déjà lorsque mon téléphone portable a sonné.
Une sonnerie bizarre, qui n’était pas celle des appels habituels.
Étonnée, j’ai regardé sa provenance et j’ai vu qu’il s’agissait d’un appel WhatsApp émis par le téléphone de ma belle-fille, Jee.
Bizarre: dans la famille, WhatsApp est utilisé pour les envois de photos, les SMS, mais par pour les conversations.
J’ai répondu… mais personne ne se manifestait à l’autre bout du « fil »… qui n’est d’ailleurs plus un fil depuis longtemps.
Pensant à une fausse manoeuvre de la part de Jee, j’ai raccroché.
Dix secondes plus tard, re-sonnerie.
Je reprends mon téléphone, réponds et… rien.
Durant les minutes qui ont suivi, j’ai reçu une douzaine d’appels de ce type.
Au bout des quatre ou cinq premiers, j’ai appelé ma belle-fille sur son numéro fixe, sans recevoir de réponse.
Je commençais à m’inquiéter: avait-elle un problème?
Et les appels continuaient…
Jusqu’au moment où je me suis demandé si Nawee, notre petit bout de deux ans, passionné par les téléphones et tous ces objets mystérieux qui font du bruit, n’était pas l’interlocuteur invisible.
À la sonnerie suivante, j’ai demandé

– Nawee? C’est toi, bout de chou?
Grand silence.
Je n’entendais même pas une respiration.
Si c’était lui, peut-être poussait-il sur ce bouton sans réaliser qu’il téléphonait…
J’ai raccroché, et le manège a continué pendant un certain temps.
Puis, plus rien.
J’avais toujours un doute par rapport à Jee.
Allait-elle bien? Avait-elle besoin d’aide?
Je l’ai rappelée peu après et c’est elle qui m’a expliqué le fin mot de l’histoire…
Nawee avait bel et bien trouvé ce téléphone sur lequel seul WhatsApp était encore en service.
Avant qu’elle ne se rende compte de ce qu’il faisait, il avait eu le temps de bien s’amuser…

Lorsque j’ai eu mon petit-fils au téléphone par la suite, un soir de cette semaine, lors d’un appel tout à fait « légitime » cette fois,  nous avons eu une conversation extrêmement enrichissante:
– Alors? Tu as essayé de me téléphoner?
– Fapoijezgkmn.

Oui… Nawee parle, mais pas exactement dans notre langage à nous pour le moment.

– Tu sais, il ne faut plus prendre le téléphone de Maman… ou alors, quand tu m’appelles, tu dois parler pour que je sache que c’est toi… D’accord?
– Soié’otijmkje!
– Super! Merci, chouchou!

Aaah… c’est beau la communication!

Martine Bernier