Conversation…

Conversation avec mon Capitaine, un jour de la semaine dernière.
Nous parlions des aliments qui me sont strictement interdits ou du moins sérieusement déconseillés lorsque j’ai dit:

– Je ne sais plus si je t’ai déjà parlé de ce chirurgien anglais qui avait écrit ses mémoires et qui parlait de son quotidien avec ses patients?
– Non, je ne crois pas…
– J’avais acheté ses trois livres en occasion, quand j’étais jeune ado. Ils étaient en format de poche et tombaient en ruine, mais j’ai adoré les lire. Je les ai toujours, je crois.
Dans l’un des tomes, il racontait une histoire qui m’avait frappée. 
Il parlait d’un malade atteint d’une maladie que l’on n’arrivait pas à diagnostiquer.
Ce monsieur avait une particularité: il n’aurait mangé que des oranges s’il avait pu.
Et en fait… on a découvert qu’il avait le scorbut.
Il était attiré par les aliments qui étaient bons pour lui.
Et il semblerait que ce soit une particularité de notre corps, si on prend le temps de l’écouter.
Il est rebuté par ce qui lui est nocif, et attiré par ce qui lui fait du bien.

Sourire de mon Capitaine.
– Pourquoi ris-tu?
– Je me demandais quels sont les bienfaits des petits gâteaux au chocolat!

*******

Le lendemain matin, j’ai effectué une plongée dans les bas-fonds de ma bibliothèque, à la recherche de ces livres.
Ils sont en effet dans un état pitoyable… mais je les ai gardés.
Le médecin en question est James Harpole et ses mémoires avaient été éditées dès 1958  dans la collection Marabout.
Quant aux petits gâteaux au chocolat… ils sont bons pour le moral!

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.