Elle est revenue…

Elle est fantasque…
Un jour, sans que l’on sache pourquoi, elle disparaît.
Vous avez beau interroger vos amis, vos voisins, pas un ne sait où elle est passée.
Elle semble s’être évaporée alors que, quelques jours voire même quelques heures auparavant, elle avait l’air tellement attachée à vous, à votre famille.
Vous l’aviez hébergée comme à chacun de ses passages ou presque et, comme à chaque, fois, elle s’est éclipsée sans un mot.
Puis les mois passent.
Il arrive qu’elle ne revienne pas tout de suite.
Vous apprenez qu’elle est passée chez une connaissance ou un inconnu.
Elle a le carnet d’adresses le plus riche qui soit…
Et puis un jour, la revoilà…
Un peu rancuniers quand même de la voir s’inviter sans prévenir, vous usez de ruse pour ne pas la recevoir, mais… elle est si convaincante…
Et la voilà qui s’installe, qui prend ses aises, qui s’intéresse à chacun de ceux qui l’approchent.
Comme tout invité qui a tendance à s’incruster, il faut bien avouer que vous n’êtes pas fâchés de la voir partir.

Cette année, elle est là, au Nid.
Cela fait plusieurs jours qu’elle se concentre sur nous, ne ménageant pas sa peine pour nous prouver son attachement.
La grippe est collante, cette année!

Martine Benier

 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.