Kaléidoscope

696944b306a53713a23f47f8befc23be

Vendredi:

Comme le reste de la semaine, ce jour est très rempli.
Mais je le termine satisfaite d’avoir bien avancé dans mon travail…
En me retournant sur ma semaine, je repense aux moments qui m’ont marquée…
Une belle interview,  une conversation avec une personnalité connue dont le père est plus connu encore que lui, des échanges riches avec des personnes  au coeur tendre, des instants privilégiés entre amis…
Tous ces éléments font oublier les moments plus difficiles et me permettent de finir ces quelques jours avec un sentiment de plénitude…

Je finis la journée en me replongeant dans le dernier livre de Jacques Chancel que je relis sans lassitude.
Jusqu’au bout, il aura savouré chaque personne, chaque moment qui lui apportaient du ravissement.
Toujours avec la même élégance, la même curiosité, la même culture.
C’est un exemple, une leçon.
Je rentre dans la nuit en sa compagnie, tandis que la maison s’endort…

***

Samedi:

Je l’ai déjà dit: j’ai appris à aimer les week-end.08cbcb9aea8ba3fd51e791ee68d347c9
Dehors, la brume tasse le paysage, les rares passants sont blottis sous leurs parapluies.
Et moi… je sors mes carnets à dessin, mes livres, et tout ce qui me transporte dans un monde parallèle.
Aujourd’hui, je suis en mode zen!

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.