Quand Henry James parlait de Vevey…

J’ouvre l’un de mes livres, bien décidée à me replonger dans l’univers de l’écrivain américain Henry James (1843 – 1915).
Un gros livre de nouvelles récemment repliées sous le le titre principal « La Bête de la jungle », l’un de ses chefs-d’oeuvre.
Et la première phase de la première histoire, Daisy Miller, commence ainsi:

Dans la petite ville de Vevey, en Suisse, se trouve un hôtel particulièrement confortable.
(…) Voila les impressions qu’on reçoit à l’excellente auberge des « Trois Couronnes » (…)

Tout bon Suisse romand connait au moins de nom cet hôtel cinq étoiles qui existe toujours et qui est situé au bord du lac Léman.
Inauguré en 1842, Henry James l’évoque dans son livre en 1878.
Dans cet endroit devenu mythique, de nombreuses personnalités ont séjourné comme Peter Ustinov, Tchaïkovsky et bien d’autres, mais également trois souverains auxquels l’établissement doit son nom: la reine Olga de Grèce, le maharadjah Holkar d’Indore et le roi Guillaume III des Pays-Bas.

Je trouve émouvant de retrouver au détour d’une page un lieu que l’on connaît, servant de décor à un récit aussi inattendu que Daisy Miller…

J’y respire une atmosphère venue d’hier, lorsque les messieurs  portaient l’habit et que les demoiselles étaient vêtues de robes de mousseline blanche ornées de ruches et de rubans… Daisy_Miller

Martine Bernier

 

par

2 réflexions sur “Quand Henry James parlait de Vevey…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.