Des portraits et des métiers…

J’ai découvert hier un joli travail réalisé discrètement par l’un de mes amis qui a décidé de le proposer gracieusement à la lecture à qui le souhaite.

« J’aime mon métier » devrait être prescrit sur ordonnance aux jeunes qui hésitent encore sur le choix de leur future profession.
Cet album sensible et utile pourrait leur apporter des idées…
Je laisse la parole à son auteur, Jean Lugrin, en espérant que, comme moi, vous aurez envie de découvrir son travail, tant sur le plan de la rédaction que de la photo (superbe)!

Martine Bernier

Il aura fallu six ans pour que je publie enfin la série de portraits de personnes des Ormonts qui vous expliquent pourquoi elles aiment leur métier.

Bien sûr,  je ne suis pas le Lucky Luke de l’édition, mais je ne crois pas travailler exceptionnellement lentement.
Non, seulement mes autres intérêts m’ont absorbé (…).
D’autre part, j’ignorais comment diffuser ces témoignages susceptibles d’expliquer aux jeunes gens à la recherche d’une profession l’importance capitale de ce choix.
C’est fait!
Vous pouvez consulter cette série de 32 personnalités attachantes de la région où je vis.
Il est clair que, depuis tout ce temps, la vie de chacun a pu subir des modifications plus ou moins heureuses.
J’ai perdu un ami, j’ai perdu un autre intervenant, des couples se sont modifiés, des enfants sont nés, des professions ont changé…
Ce sont les inévitables évolutions de la vie de chacun.
Mais l’essentiel était d’expliquer, par ces 32 personnalités, l’intérêt de trouver le bon métier, indépendamment des « à côté » personnels à chacun.
Pour visualiser J’AIME MON METIER, il suffit de bénéficier d’une connexion à Internet, de se rendre sur le site issue.com et d’inscrire le titre du petit recueil dans la fenêtre Search  issuu. 
A partir de là, vous pouvez le consulter, même le télécharger gratuitement et l’imprimer, pour ceux qui préfèrent froisser du papier!
Publiquement, je désire encore remercier les intervenants avec qui j’ai eu tellement de plaisir à recueillir leur amour du métier, et qui ont accepté cette aventure que j’espère positive pour les futurs professionnels!

 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.