Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 10 juillet 2016

Il paraît que c’est parce qu’Adam et Eve ont fait les andouilles que le monde a perdu sa perfection.
En bonne logique, c’est donc à cause d’une pomme et d’un serpent que l’été n’est pas une saison parfaitement idéale…. du moins à mes yeux.
Après cette nuit irrespirable durant laquelle les moustiques s’en sont donné à coeur joie, je me pose les mêmes questions qui me tourmentent depuis toujours.
Comment peut-on aimer une saison qui nous afflige de températures qui nous coupent toute envie d’entreprendre, qui transforme nos chambres en cocottes-minute et qui fait surgir de je ne sais où des hordes de bestioles voraces?
Quand je pense qu’en ce moment, des sportifs pédalent  sur la route du Tour de France et fournissent un effort physique intense… ces gens sont des surhommes!

****

Le souffle de la France semble s’être arrêté, suspendu au dernier match de l’Euro de ce soir qui pourrait transformer ou non leur équipe en championne d’Europe.
Je ne comprends toujours pas très bien les explosions de joie ou les abîmes de tristesse qui attendent les supporters à chaque fin de match… mais je suis heureuse de voir des sourires et de l’insouciance…

****

Tous ceux de mes amis qui vivent en montagne respirent mieux que les populations « du bas » dont nous faisons partie.
Ce matin, la Dame de Chiboz temporise en me disant qu’il fait aussi chaud « en haut », et m’envoie cette image de sa balade matinale…

1dc1abc1-586b-47ed-90fd-166f3097d5a4

****

J’avais écrit il y a quelques jours que les chiffres de fréquentation d’Ecriplume étaient en baisse, comme chaque été.
J’ai donc été très surprise de découvrir ce matin que ceux de la journée d’hier et de la nuit ont explosé, pulvérisant tous les records d’affluence.
Tiens…?
Ecriplume serait-il parti dans vos bagages?
Ca, c’est gentil!

Martine Bernier