Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 1 août 2016

Dernier jour du mois de juillet… et une chaleur humide nous accable.
Je viens de lire un article rappelant pourquoi nous sommes comme vidés de nos forces lorsqu’il fait très chaud pendant une longue période.
Notre corps doit fournir davantage d’efforts pour maintenir sa température aux alentours de 37°, ce qui a tendance à l’épuiser.
Hier, c’était un peu le cas pour nous.
En mode farniente, nous écoutons l’orage gronder, avec l’espoir qu’il sera accompagné d’une averse rafraîchissante.
Tout était calme lorsque soudain, un coup de tonnerre énorme a éclaté juste au-dessus du village, aussitôt suivi par la mise en route des sirènes d’alerte qui, en principe, ne devraient se faire entendre qu’en cas de force majeure.
Mon Capitaine, Pomme et moi avons échangé un regard un peu perplexe.
La foudre avait fait des siennes, déclenchant un concert que nous avons écouté silencieusement pendant deux ou trois minutes avant qu’il ne s’interrompe…

*****

Depuis plusieurs jours, le sommeil me fuit.
Cette nuit ne fait pas exception.
Plus les heures passent, plus la situation m’angoisse: comment vais-je pouvoir travailler correctement le lendemain matin?
Peu après six heures, après une nuit bien blanche, je me lève difficilement.
Une douche achève de me ranimer, et je propose à Pomme de sortir.
Mais une fois dehors, je suis surprise par le silence qui règne sur les environs.
Un silence de… dimanche matin.
Aucune voiture ou presque, rien.
Même les oiseaux ont l’air de s’accorder une grasse matinée!
Pomme, très occupée à renifler une limace qui passait par là, n’a pas envie de s’attarder.
Nous remontons donc au Nid où ma première préoccupation est de m’installer à mon ordinateur pour vérifier les jours fériés en Suisse.
Et là… je découvre que ce 1er août, jour de Fête Nationale, est bel et bien chômé.
Caramba…

Martine Bernier