Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 14 août 2016

 

980x315_lasuisse_sbeImgShipJ’ai toujours pensé que la Suisse n’est jamais aussi belle que depuis le coeur de ses lacs.
Hier, j’en ai eu une démonstration supplémentaire.
Cela faisait un moment déjà que je n’avais plus pris le bateau sur le lac Léman.
Mon Capitaine a réservé des places pour que nous allions tous les quatre passer quelques heures au fil de l’eau sur « La Suisse », profitant au passage du restaurant du bord.
Une journée de rêve…
Un temps sublime, le bleu du ciel se reflétant sur l’eau et donnant au Léman des teintes azurées, ce merveilleux bateau à vapeur de la Belle-Epoque, la joie d’Eya et de sa maman qui montaient pour la première fois sur un bateau, la beauté émouvante de ces paysages mêlant eau et montagne, le plaisir de « manger sur les vagues »…

Ce furent des heures parfaites, de beauté, de rires et de tendresse…

Une fois descendus du bateau, nous avons retrouvé Martin.
L’âne Martin est l’une des marionnettes que j’ai réunies au Nid dans un panier à l’intention des enfants.
Eya l’aime beaucoup, et Martin, impertinent et rigolo, la fait beaucoup rire.
Comme il a le mal de mer, il est resté dans la voiture, attendant patiemment notre retour pour qu’Eya lui raconte enfin ce qu’elle a vu depuis l’embarquement, quelques heures plus tôt.
Bien plus tard dans la journée, elle s’approche de lui d’un air sérieux, croise ses mains « comme les grandes » et lui avoue:31131-14pjpe045ppe_1-PHOTO_APLAT_BD--WEB-1417113131-14PJPE045PPE-0000-1.jpg_19
– Martin… Le Prince Charmant m’a demandée en mariage.
Au bout de mon bras, Martin s’agite:
– Quoi??? C’est vrai???
– Oui.
En une fraction de seconde, le brave  bourricot a pesé le pour et le contre et a lancé, en gesticulant et en agitant ses oreilles:
– Mais!!! Il est fou, ce Prince!!! Tu as 4 ans et demi!!! On ne se marie pas à 4 ans et demi!
Eya lui a jeté un regard interloqué puis, comme elle le fait quand elle trouve une situation désopilante, elle est partie dans un fou rire qui lui a mené les larmes aux yeux.
Quand elle a retrouvé son calme, elle a caressé affectueusement la tête de Martin  – qui, quelques minutes plus tôt, s’était fait secouer dans tous les sens par sa princesse – et lui a dit:
– Ah, Martin…  ne t’inquiète pas… Je vais aller lui parler et je vais refuser. Tu as raison. Il est fou, ce Prince!

Surtout, surtout, ne jamais perdre Martin.
Nous pourrions en avoir besoin lorsqu’elle aura 16 ans!

Martine Bernier