Mon ami l’Ecriteur…

artfichier_404514_6273600_201610052800766

Il y a plusieurs années maintenant que Jean-Paul Leclercq est rentré dans ma vie.
Tout bêtement, par le biais de Facebook.
Je lui avais consacré un premier article sur Ecriplume, intitulé « Le Bélier belge ».
Le temps a passé, et quelques-uns de ces contacts arrivés dans ma vie par l’intermédiaire des réseaux sociaux se sont développés, jusqu’à devenir de belles amitiés.
C’est inexplicable, mais ces êtres que je n’ai jamais rencontrés en dehors de nos courriers comptent pour moi.
Jean-Paul est de ceux-là.
Sur Facebook, il est connu sous le pseudonyme de Jean L’Ecriteur.
Et c’est vrai qu’il en a écrit des choses… poèmes, pièce de théâtre, contes pour enfants, récit de voyage, textes courts…
Il y a quelques jours, je lui ai commandé les deux derniers livres fraîchement nés de sa plume.
J’ai terminé le premier, Tous les chemins mènent au rhum, retraçant quatre trajectoires marquées par l’empreinte de l’alcool.artfichier_404514_6273605_201610053016724
Le deuxième ouvrage, Contes à rebours, est un recueil de 54 textes qui sont autant de pépites.

La particularité de ces livres?
L’écriture, puissante et  directe, riche, parfois dérangeante par le message qu’elle porte.

En les lisant, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire qu’il était de la trempe des poètes et des écrivains tourmentés.
Baudelaire, Rimbaud, Eugène O’ Neil, Hemingway et quelques autres…
Il m’a un peu parlé de son parcours qui sort de la norme, de sa vie, de ses bonheurs, de ses passions, de ses déceptions, de ses blessures…
Il s’est beaucoup interrogé, a vécu plusieurs vies qui ne l’ont souvent pas épargné, mais qui  ont fait de lui celui qu’il est aujourd’hui.
Une sorte de survivant plein d’humour, de rescapé toujours debout, qui se moque du dérisoire, du mercantilisme.
La vie l’a pétri sans jamais arriver à éteindre sa sensibilité, son empathie.
Si vous faites partie de ceux qui recherchent le talent et la découverte hors des sentiers battus du marketing commercial, si vous cherchez vos trésors ailleurs que dans les gondoles des grandes surfaces, si vous aimez les conteurs, les chemins de vie dont on ne parle que rarement, vous tomberez sous le charme de la plume inattendue de ce grand bonhomme.

Martine Bernier

 

Lire à l’oeil, site de l’auteur

Editions Noctambules où vous procurer les ouvrages

par

2 réflexions sur “Mon ami l’Ecriteur…”

  1. Charlotte Swalens

    Bonjour chère Martine,

    Belle analyse. Tout à fait convaincue par sa personnalité et ses écrits auxquels j’ai accédé par le même chemin, celui du si critiqué FB !
    Il est pour moi une sorte de flamme à la fois éphémère mais solide et généreuse. Surtout clairvoyante et sans concessions à la bêtise ambiante.

    Ses deux petits derniers vont bientôt m’arriver…

    Charlotte Syrinx.

    1. Merci, chère Charlotte, et bienvenue sur Ecriplume…
      Je partage votre sentiment, et je pense que vous aurez vivrez vous aussi un moment fort en lisant ses deux ouvrages.
      Bien à vous

      Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.