Une merveille de champignon…

56386665

En fin de semaine, un soir, mon fils m’envoie une photo par iPhone.
Elle représentait un groupe de coprins chevelus croisés au détour d’une balade.
Je lui ai répondu en lui disant que, moi qui n’aime pas les champignons, je voue à celui-ci un amour tout particulier.
Hier matin, mon portable m’annonce un autre message:
– Vos champis sont sur la boîte aux lettres!

Les coprins ont la particularité de  noircir très rapidement après la cueillette.
Et qui dit noircis dit inconsommables.
J’ai dévalé les escaliers et je suis tombée nez à nez avec mon fiston cueilleur que j’ai abondamment remercié.
De retour au Nid, j’ai montré les champignons à mon Capitaine, lui-même cueilleur et grand connaisseur devant l’Eternel.
Il a préparé le trésor en question et nous avons savouré l’un des meilleurs plats de champignons que j’ai mangé de ma vie…

Avez-vous déjà croisé ces drôles de chapeautés?
Si c’est le cas, n’hésitez pas, cueillez-les, prenez l’avis d’un spécialiste si vous avez un doute, et préparez-les au beurre par exemple.
Surtout, prenez-les jeunes: ils n’en sont que meilleurs…
Et n’oubliez pas: ils sont très fragiles et doivent être consommés dans les 3 ou 4 heures qui suivent la cueillette.
Comment vous dire… c’est une merveille!

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.