L’Odyssée…

238897-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

– Cinéma, ce soir?
– Cinéma!

Nous n’avions pas vraiment fréquenté les salles obscures, cet été.
Il était temps d’y remédier!
Pour notre grand retour, nous avons choisi d’aller voir L’Odyssée, film consacré au commandant Jacques-Yves Cousteau, à sa famille et à leur travail.
C’était le seul film à l’affiche qui nous tentait en cette période où la part belle est plutôt laissée aux dessins animés et aux films d’animation.
Et puis, de mon côté, le fait que le rôle principal était tenu par Lambert Wilson était l’argument qui achevait de me convaincre.jacques-cousteau-and-sons
Nous ne savions pas ce qui nous attendait et craignions un peu un film convenu…
C’est autre chose qui nous a été offert.
Le réalisateur Jérôme Salle a eu l’excellente idée de ne pas se contenter de chanter les louanges de l’homme au bonnet rouge, mais d’explorer les zones d’ombre de sa personnalité et de sa vie, apportant à son film une profondeur inattendue.
La véritable histoire de ce biopic est celle de la relation fusionnelle qu’il avait avec son fils cadet, Philippe, décédé tragiquement dans un accident d’avion.
C’est celle de sa première épouse, Simone, sa muse, sa complice, fondue dans l’équipe de la Calypso, ce bateau qui était devenu sa maison et auquel elle a consacré toute sa vie.
C’est aussi l’histoire de Jean-Michel, fils aîné discret, moins aimé et pourtant si fidèle.
Ce sont les infidélités du commandant, très sollicité par les femmes.
C’est l’équipe de la Calypso qui lui a permis de réaliser ses rêves.
C’est enfin tout ce qu’il nous a offert à travers ses films, révélant au monde entier la découverte des fonds sous-marins.
Et c’est l’évolution de son regard qui, grâce à son fils Philippe, s’est sensibilisé à l’écologie et à la protection de la planète.

Un film passionnant, émouvant, dont certaines scènes sont d’une beauté à couper le souffle.
Il est porté par une distribution magnifique, menée par des acteurs tous excellents: Lambert Wilson, Pierre Niney, Audrey Tautou, Benjamin Lavernhe, Roger Van Hool (que l’on retrouve avec bonheur!)  et Vincent Heneine, dans le rôle d’Albert Falco.
Nous ne pouvions pas rêver mieux pour nos retrouvailles avec nos soirées cinéma…

Martine Bernier

« L’Odyssée », réalisé par Jérôme Salle.

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.