Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 8 janvier 2017

Ce matin, grasse matinée: je me lève à presque 7h30!
Soyons fous!
A la lumière blanche qui provient des fenêtres depuis cette nuit, je sais que le doute n’est pas permis: il a neigé, et cette fois bien neigé.
Un coup d’oeil me le confirme.
Dehors, tout est blanc.
Et je vis ce petit moment rare réservé aux lève-tôt: aucune trace ne se dessine sur la poudreuse fraiche.
Aucun humain et aucun animal n’est encore passé par là, ni dans les allées qui mènent aux maisons, ni dans les jardins, ni sur la route…
C’est beau…
Je savoure pendant quelques instants ce spectacle immaculé avant de filer sous la douche.
Et c’est de la salle de bain que je perçois un bruit significatif… le chasse-neige est en train de faire son travail.
Quelques minutes plus tard, je regarde à nouveau à travers la vitre.
Cette fois, le spectacle n’est plus le même.
Toujours pas une trace de vie dans les jardins et les petits passages, mais la route, elle, a été visitée.
La neige, raclée, forme à présent un petit muret de chaque côté.
C’est nettement moins beau, mais plus sûr.
Et je pense à celui qui a dû se lever très, très tôt pour sécuriser ainsi les routes de la commune.

Le ciel est toujours gris-blanc, comme si cette neige ne nous avait été servie qu’en apéritif et que le plat de résistance n’allait pas tarder à suivre.
Le silence qui règne dans le village est celui des jours froids.
Ceux qui sortiront aujourd’hui auront une bonne raison de le faire… ou sont déjà sur les routes qui mènent aux stations de ski!

Martine Bernier