Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 26 janvier 2017

L’hiver n’est toujours pas ma saison… ni celle de Pomme.
Hier soir pourtant, elle n’a pas pu s’empêcher de  répéter le scénario qu’elle me réserve quelle que soit la période de l’année.
Dès que mon Capitaine s’absente le soir, il la sort.
Elle remonte ensuite me retrouver au pas de course.
Mais environ une heure après, si j’ai le malheur de bouger une oreille, elle m’entraîne à la porte pour sortir à nouveau.
Et hier… cela n’a pas manqué.
Il faisait nuit noire et très, très froid.
Je n’avais aucune envie de sortir.
Mais je suis incapable de résister à mon Mogwaï lorsqu’il prend un air joyeux et m’attire dans ses élans.
J’ai commencé par bougonner (Je te préviens, je reste sur le perron, je n’ai pas envie de risquer de tomber! Tu es impossible: tu es sortie il y a une heure à peine!!) … et j’ai cédé.
Petite chienne noire dans nuit noire: je l’ai vite perdue de vue.
Mais au bout de quelques instants, elle a réapparu et n’a pas tardé à me rejoindre, me demandant de remonter!
Le temps que je gravisse les escaliers, elle était déjà dans l’appartement, à courir dans tous les sens pour se réchauffer.
Je me suis assise dans le canapé lorsqu’une tornade noire a sauté… sur mes genoux.
Chose qu’elle ne fait pour ainsi dire jamais.
– Tu as froid? Attend… je vais te réchauffer!

J’ai attrapé un plaid et je l’en ai entouré.
Elle ressemblait à un moine…
Ne sortait de sa bure improvisée que son museau et une touffe de poils signalant ses yeux.
Soeur Pomme de l’Enfant Jésus!
Irrésistible…
Finalement, je ne regrette pas notre « sortie »!

Martine Bernier