février 2017
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Catégories

Catégories

Archives mensuelles : février 2017

Mon Capitaine n’aime pas, mais alors pas du tout le téléphone de notre ligne fixe.
Bien qu’il soit basique, il le trouve peu pratique et peu clair.
Hier, contraint de l’utiliser, il l’attrape sur la table basse du salon.
Cinq secondes plus tard, je l’entends ronchonner:
– Grrr… ce téléphone!!! Pas possible!!
Puis deux autres secondes, de flottement cette fois, suivies de:
– Ah oui, évidemment, ça ne peux pas marcher…

Avec un petit rire contrit, il pose l’appareil sur la table et… prend celui d’à côté.
Un regard m’a suffi pour constater que je venais d’assister à une grande première.
Je n’avais encore jamais vu quelqu’un tenter de téléphoner avec une télécommande de télévision!
Et cela ne marche visiblement pas très bien…

Martine Bernier

RBX_MUS_VAI5_D01_F01_001

De plus en plus de bibliothèques mettent en ligne leurs collections, permettant à chacun de les découvrir à distance.
C’est le cas pour la bibliothèque numérique de Roubaix d’où proviennent tous les documents qui se trouvent dans cet article
Dans un premier temps, c’est une malle qui a retenu l’attention de mon Capitaine, qui m’a envoyé le lien pour y accéder.

Une malle, disait la légende « telle qu’en possédaient les représentants des Savons du Congo, qui proposaient ainsi à leurs clients toute la gamme des produits grâce rbx_mus_vai5_d01_f01_0061à la malle ainsi qu’à des catalogues de démonstration. A l’intérieur, on y trouve 5 plateaux et un fond de caisse contenant au total 117 flacons et pots cosmétiques et 71 étuis-cartons, boîtes de savon ou boîtes de poudre. Cet ensemble exceptionnel a été acquis en 2012 par le Musée de Roubaix. La malle mesure 60cm de haut sur 50 de large, et 41cm de profondeur. »

Les Savons du Congo…
Comment ne pas être intriguée?
J’ai effectué une petite recherche, et j’ai découvert facilement que, dès le milieu du XIXe siècle, de nombreuses marques industrielles ont opté pour une identité exotique pour vendre du rêve à leur clientèle.

Les pays du Sud ont la cote, et nourrissent l’imagination…Savon de Brazza - 1
Et je me suis laissée entraîner au fil des affiches publicitaires qui fleurissaient à l’époque.
Surprenantes, naïves, mais ne manquant pas de charme.
Et finalement très séduisantes à une époque où l’ouverture sur le Savon des Princes du Pamyr Maubert - 1monde était bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui.
En voici deux exemples plutôt parlants.

En regardant la première gravure, celle du « Savon des Explorateurs », je n’ai pas pu m’empêcher de penser à un certain bonbon de mon enfance, qui existe toujours en Belgique.
Il est produit par la maison Roodthooft. BONBONS-MOKATINE
Regardez…
Les Belges le reconnaîtront…

Et ceux qui  n’ont jamais goûté sa saveur café apprécieront la similitude entre les illustrations!

Martine Bernier

 

 

 

14_druide

Tandis que la saison des carnavals bat son plein, on reparle  de Greg le Grimeur.

Greg, c’est Gregory Beauvais, sculpteur de masques de son état.
Ses masques sont d’une beauté  fascinante…
Et le regarder sculpter est un délice.
Un artiste artisan qui nous entraîne dans un  univers fantastique que j’avais envie de saluer et de vous faire découvrir ce matin…

Martine Bernier

 

http://www.atelier-du-grimeur.com/