Catégories

IMG_1704 Il y a quelques jours, mon Capitaine entre dans mon bureau et pose près de moi un vase fin contenant une rose.
Une rose magnifique, énorme, dégageant un parfum très intense… (photo ci-dessus)
La première que nous offrait cette année mon rosier préféré.
Cette semaine, une deuxième rose la remplaçait (photo de droite), tout aussi parfumée et belle… IMG_1716
Je rêve du jour où nous pourrons cultiver quantité de roses généreuses ressemblant à des pivoines par le nombre de leurs pétales, leurs couleurs pastel et  leur parfum…
Je n’ai malheureusement pas conservé le nom de ce rosier dont les fleurs me fascinent, mais, sur le catalogue Meilland Richardier,  il ressemble beaucoup au rosier Arthur Rimbaud.
La couleur de ses fleurs est juste un peu plus poudrée, il ne s’agit donc pas de lui.
Mais cela m’a permis de confirmer ce que je savais déjà: les roses parmi les plus belles portent souvent le nom d’un poète…

Rose Georges Sand

Rose Georges Sand

Celle consacrée à George Sand fait partie de celles que j’adorerais planter dans ma roseraie imaginaire…
Oui… car j’ai une roseraie imaginaire, dans laquelle je réunis rêveusement les plus beaux spécimens.
Je vous montre deux d’entre eux, découverts au fil de mes visites sur des sites spécialisés, dans les allées des jardins, en jardineries et dans mes livres.

rosier-mme-pierre-oger

Rosier de Madame Pierre Oger

Le deuxième est le rosier buisson de Madame Pierre Oger.
En fait, ce que j’aimerais retrouver, c’est… l’ambiance du jardin de la famille Schusselé…

Winchester_Cathedral_1_2

Winchester Cathedral

Je vous raconte. Depuis plus de trente ans que j’exerce mon métier, j’ai accumulé des rencontres extraordinaires, la découverte de gens, de sites, de traditions et de savoirs magnifiques. Mais l’un de mes plus beaux souvenirs est lié à un jardin situé à Ollon, en Suisse.

Un jour, une dame charmante m’a contactée pour me dire qu’elle cultivait un jardin de roses et qu’elle aimerait que je vienne le voir.
J’y suis allée… et je suis entrée au paradis…
Viviane Schusselé et son mari vouent une passion aux roses anciennes et ont réalisé un jardin qui leur est entièrement consacré. A
l’époque où je suis allée le voir, il y avait  plus de 260 sortes de roses sur plus de 1000 m2 de terrain.

Un enchantement…
Je me souviens des parfums poivrés, citronnés ou suaves que j’ai décrits dans un article, et qui nous ont poursuivis tout au long de la visite, de la délicatesse des fleurs anglaises dont la maîtresse de lieux m’expliquait que certaines étaient très fragiles, et de son rosier préféré, celui qu’elle garderait si elle ne devait en conserver qu’un: le Winchester Cathedral.
Happée par le parfum de cette fleur, j’ai été totalement conquise, et je me suis mise à rêver de pouvoir la cultiver  un jour… et ce jour semble approcher.
Je garde un souvenir magique de cette immersion au coeur de ce jardin d’Eden, et de la personnalité rayonnante de mon hôtesse.
Elle fait partie des personnes qui m’ont ouvert la porte de l’univers des roses anciennes ou anglaises…
Si vous avez envie de découvrir ce jardin où elle accepte les visites durant la période de floraison, mais que vous êtes trop loin pour pouvoir lui rendre visite, allez découvrir son site.
Elle y a répertorié avec son mari toutes les merveilles de son Eden.
Une mine d’or…

Martine Bernier
http://www.jardinschussele.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *