Double vue…

Hier, je lisais un magazine féminin belge que j’aime beaucoup, dans lequel je ne manque jamais « La chronique de Marjorie ».
Cette journaliste pétillante et touchante tient sa chronique comme un journal de bord, m’amuse et m’émeut au gré des événements de sa vie.

Cette fois, elle expliquait qu’à 43 ans, sa vue baisse dangereusement.
Au point de ne réaliser qu’en ayant le nez dessus qu’elle n’a pas ôté le capuchon d’un rasoir qu’elle utilise en vain depuis quelques instants.
Au point aussi de voir disparaître de son paysage une multitude de détails… et de les retrouver le jour où une bonne âme lui prête sa propre paire de lunettes.
Une révélation…
Après un divorce et un changement de vie radicale, la voilà donc confrontée aux petites insolences de la vie… et aux cheveux gris qu’elle n’a plus envie (pour le moment!) de dissimuler sous une teinture.

Bref… elle passe par les agacements et les interrogations qui nous assaillent toutes un jour ou l’autre.

******

Ce matin, dans la salle de bain, je prends le flacon de sérum que j’utilise chaque jour sur mon visage.
Je ne portais pas mes lunettes, mais faisais confiance à mon miroir grossissant pour pallier le manque d’oeil de lynx!
Et hop: je prends le flacon dans une main, pose l’autre dessous pour recevoir le contenu, enfonce le bouton pressoir et… rien.
Perplexe, je réessaye.
Toujours rien, ma main « receveuse » reste vide.
Je regarde mon flacon, puis, par acquis de conscience, jette un coup d’oeil dans le lavabo en me rapprochant de plus près.
Et là, je découvre deux taches couleur ivoire.
Je n’avais pas vu que le petit trou par lequel sort le produit n’était pas tourné vers ma main mais vers l’extérieur.
J’ai repensé à la chronique de ma délicieuse consoeur belge et j’ai souri.
J’ai 15 ans de plus qu’elle et son texte m’a confortée dans le fait que je ne dois pas grogner de ne plus avoir la vue perçante qui fut la mienne il y a encore quelques années.
La bonne nouvelle, c’est que le lavabo aura une peau de pêche pour la journée!

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.