Catégories

 

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

Le 25 mai dernier, j’ai évoqué ici un jardin qui m’a beaucoup marquée: celui de Mme Schusselé, à Ollon (Suisse).
J’ai repris contact avec elle et… elle m’a proposé de venir lui rendre visite avec mon Capitaine et… Pomme.
Il faut vous dire que, outre son amour pour les roses, cette dame est, comme moi, très proche des animaux en général, et des chiens en particulier.

Photos Bruno Guédot

Photos Bruno Guédot

Nous partageons d’ailleurs une anecdote émouvante: elle a été séduite par la race de l’une de mes chiennes, Benjie, bearded collie de son état, qui fut pour moi une merveilleuse compagne pendant douze ans.

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

J’ai consacré plusieurs articles à cette race hors du commun… et  Mme Schusselé a voulu elle aussi partager mon expérience.
Lorsque nous sommes arrivés chez elle, ce jeudi, nous avons été accueillis par Birdy, le tendre labrador et Bumper, un magnifique bearded collie.
Inutile de préciser que ça a été pour moi une émotion très forte…

Photos Bruno Guédot

Photos Bruno Guédot

Retrouver Mme Schusselé a été un véritable bonheur.
Me précisant que ma dernière visite datait déjà de 15 ans en arrière, elle nous a réouvert les portes de son jardin…
Celui-ci a beaucoup évolué depuis ma première visite.
Il s’est encore embelli, bénéficie de nouveaux aménagements qui le mettent plus encore en valeur.
La beauté des roses, les mille parfums, les couleurs, l’harmonie de la végétation, la densité des massifs: cet endroit est un rêve éveillé pour tous les amateurs de roses…
La roseraie est complétée par la présence de plantes vivaces et décoratives.

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

Ici, tout est en contraste, tant au niveau des couleurs que des senteurs, mais le mariage de chacune des espèces aboutit une union heureuse et subtile.

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

L’intelligence de la maîtresse des lieux réside notamment dans le fait qu’elle ne cherche pas à dompter la nature, se contentant de l’apprivoiser.
Des rosiers sauvages de toute beauté  ont ainsi trouvé leur place sans qu’elle les plante, aux côtés des espèces cultivées…
Et comme s’ils lui étaient reconnaissants de leur laisser  le droit de vivre et de s’épanouir librement, ils lui offrent une floraison particulièrement abondante.
Il faut du temps pour parcourir le lieu…
Notre hôtesse a pris celui de répondre à chacune de mes

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

questions, de me nommer chaque rosier, et de m’offrir  chaque fois une corolle des plus parfumés…
Les roses ont chacune une histoire, leurs noms sont souvent inattendus: elles ouvrent un monde passionnant d’une richesse exceptionnelle, que Viviane Schusselé connaît sur le bout des doigts et du sécateur.

100_8391

Photo Bruno Guédot

Tout au long des parterres parsemés de fraises des bois, chaque plante est une découverte, une invitation au dépaysement.

Lorsque nous sommes rentrés au Nid, j’ai mis les fleurs et les pétales dans une coupe en bois.
Depuis, les parfums du jardin Schusselé flottent dans le salon.
Quant à nous, nous sommes repartis enchantés, grisés par autant de beauté multi sensorielle!
Et je sais aujourd’hui que cette dame passionnée et passionnante sera mon guide dans ma propre aventure au coeur des roses anglaises.
A propos… au lendemain de notre visite, alors que je lui avais envoyé une photo de mon fameux rosier exceptionnellement généreux, elle m’a appris qu’il s’agissait d’un Abraham Darby.
Et, pour la petite histoire… c’est au cours de notre visite que Pomme s’est offert un plongeon imprévu dans l’étang…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *