août 2017
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 5 août 2017

Vendredi.

Tandis que mon Capitaine et mon fils aîné ont pris la route très tôt matin pour notre futur lieu de vie, je gère les tâches qui m’attendent pour la journée.
Une visite, plusieurs  formalités à régler, puis la suite (mais de loin pas la fin!) de la mise en carton de mes livres.
Finalement, le point positif à cette tâche plutôt ardue, c’est qu’elle me maintient en forme!
Les livres ont décidément toutes les qualités,  y compris lors des déménagements…
Les porter revient pour moi à faire plus d’exercices que je n’en ai fait depuis longtemps!

******

Une amie me demande: Cela ne te fait pas bizarre de partir?
La question semble préoccuper plusieurs personnes…
Cela fait plusieurs années que nous en parlions, de ce départ.
Depuis le mois de mai où nous avons arrêté notre décision, j’ai eu le temps de passer par toutes les étapes possibles.
Bizarre?
Pas vraiment…
Nous déménageons, comme des millions de gens le font.
Et puis… nous ne partons pas à l’autre bout du monde, et nous reviendrons en Suisse ponctuellement!
Cette amie est à la retraite depuis quelques années et aime voyager.
Elle ajoute:
– Partir ailleurs pour quelques jours, découvrir d’autres endroits, oui. Mais vivre ailleurs qu’ici, je ne pourrais jamais!

Je lui ai répondu que nous pouvions nous estimer privilégiées de pouvoir choisir notre destin.
Tant d’autres que nous n’ont pas cette opportunité…

*****

Dans la soirée, mon fils m’appelle alors qu’il est de retour en Suisse.
Je lui demande s’il a aimé la maison.
– Oui! Elle est magnifique, bourrée de charme… C’est grand, superbe…
– Je suis contente qu’elle te plaise et que tu t’y sentes bien! Tu as vu comme les villages sont coquets? J’ai été touchée de voir combien les habitants entretiennent leur maison, leur jardin. Cela me fait un peu penser à l’Alsace sur ce point…
– Oui, c’est vrai. Je comprends que beaucoup de Suisse s’installent dans la région. Moi, tu sais combien je suis attaché à mes montagnes: je ne pourrais pas. Mais je viendrai souvent. C’est vraiment un bel 
endroit. Quand vous aurez terminé les travaux, ce sera génial…

Son avis était important pour moi, tout comme celui de la Dame de Chiboz qui a pu voir les lieux grâce à des vidéos que j’y ai tournées.
Le charme de la maison et des extérieurs ne semble pas agir que sur moi…
Et je sais que cela touche mon Capitaine autant que moi…

Martine Bernier