Catégories

Archives quotidiennes : 2 janvier 2019

Le 5 février 2019, commencera le nouvel an chinois qui se terminera le 24 janvier 2020.
Et cette année sera… l’année du Cochon de Terre.
Ce qui, selon les astrologues, est d’excellente augure.
Outre le fait qu’il s’agisse  exactement de mon signe dans l’horoscope chinois, ce nouveau cycle associé au Cochon est toujours considéré comme positif… et pas uniquement pour les natifs du signe.
Il est l’indice de bonheur, de fertilité, de davantage de bienveillance, de bonhomie et de politesse… ce qui ne serait pas un mal.

Sans doute connaissez-vous la légende qui est à la base de l’astrologie chinoise? 
L’Empereur de Jade avait convié tous les animaux à se présenter devant la Porte sud du Palais céleste à la cinquième veille du matin.
Le premier à venir serait choisi comme symbole désignant l’année de naissance de l’homme.
Certains disent que seuls douze animaux ont répondu présent à l’invitation de l’Empereur de Jade.
D’autres versions expliquent qu’il y a eu foule et que le souverain eut beaucoup de mal à déterminer qui était arrivé le premier…
Toujours est-il que, depuis, l’année du Cochon est l’indice de redémarrage, de nouveau départ, d’une année plus joyeuse au cours de laquelle les actions mûrement réfléchies seront mieux récompensées que les prises de risques insensées.
Une année bienveillante et plus prospère,  qui nous dicte d’éviter l’oisiveté  et durant laquelle il ne serait pas rare d’avoir envie de faire le grand ménage dans les relations toxiques…
Que l’on y croit ou non, une chose est sûre: c’est une nouvelle plutôt sympathique que l’on espère voir se réaliser… d’autant qu’elle porte la promesse, sur le plan mondial, de voir les carences des années précédentes être comblées.
Toujours selon les astrologues, bien sûr…

Martine Péters