janvier 2019
L M M J V S D
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Un reportage diffusé aux informations expliquait que, ça y est, le progrès entre dans nos maison grâce (ou à cause, tout dépend du point de vue), à la domotique.
En gros, un cerveau artificiel, des capteurs et des actionneurs permettent ou permettront de surveiller et d’accomplir une série de tâches sans  intervention humaine autre qu’un ordre vocal.
Au début, je ne cillais pas.
Les capteurs qui peuvent détecter une présence, de la fumée, une fuite de gaz etc, pourquoi pas.
L’automatisme dans l’ouverture de la porte du garage ou des volets roulants passe encore, la programmation du four ou de la machine à laver… même si nous avons tous autour de nous l’exemple de mésaventures arrivées à des usagers malchanceux.
Là où je commence à me crisper, c’est face au pilotage automatique de gestes aussi banals que l’allumage des lampes, les réglages des radiateurs etc.
Et le summum intervient avec les charmants petits robots qui nous informent de la météo, diffusent notre musique, allument la TV, en activent les différents modes, diffusent de la lumière colorée… et vous préparent votre café sur ordre.
A la fin du reportage, j’ai regardé mon Capitaine:
– Ca ne me fait absolument pas envie… j’aurais même tendance à en avoir peur. 
– Ceci dit, ça fonctionne déjà chez nous.
– Pardon?
– Oui, regarde: va dans ton panier! 
J’ai vu Pomme se lever et aller tranquillement s’installer dans son panier.
En souriant d’un air béat, mon Capitaine a conclu par:
– Tu vois!

Martine Péters



Une réponse à Le progrès… vraiment?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *