Catégories

Après une journée bien remplie au cours de laquelle nous avons été faire la connaissance de Bébé Lou, la délicieuse petite dernière née de la famille, nous sommes de retour à la maison.
Il fait nuit, nous avons souper et nous sommes tous très fatigués.
Je suis la première à aller me coucher.
Quelques minutes après, je reçois dans ma chambre la visite de mon petit-fils et de son papa venus me dire bonne nuit.
C’est drôle, tendre… mais visiblement incomplet puisque, quelques minutes plus tard, Aurélien, 4 ans, revient, seul cette fois.
Mamitine?
– Oui, chouchou?
– Je ne t’ai pas bien dit bonne nuit.
– Ah bon?
– Oui, pour bien dire bonne nuit il faut prendre son temps. Je peux venir?
– Oui, bien sûr!


Il revient, s’approche de moi, et me dit:
– Bonne nuit, mon p’tit rat!

Sa phrase est tellement inattendue que j’éclate de rire:
– Tu trouves que je ressemble à un rat?
Mais… c’est mignon!
– Oui, enfin bon… je  préfèrerais.. je ne sais pas, moi… un lapin!
– Mais c’est moi le lapin!


Ah oui, c’est vrai: c’est un petit nom que je lui donne souvent.
Tout attendri, il me caresse la joue et me sort la deuxième phrase choc de la soirée:
– Tu sais que j’t’aime, toi?
J’ai une nouvelle fois une envie de rire qui monte…  mais je la réprime:
Moi aussi, je t’aime… et tu es bien un vrai petit mec, toi!
– C’est quoi un petit mec?
– Un petit homme!


Il sourit:
C’est vrai, mais je ne suis pas encore très grand! Bonne nuit, Mamitine!

Martine Péters







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *