Catégories

Catégories

Au sommet de l’une des falaises d’Etretat, en 1905, une comédienne alors célèbre, Mme Thébault, a planté un premier arbre.
Elle ne  le savait pas encore, sans doute, mais ce geste donnera naissance à ce qui deviendra un siècle plus tard les Jardins d’Etretat,  un lieu composé de différents espaces, chacun baigné dans une atmosphère bien particulière.
Ce jardin est né de l’imagination et du talent de l’architecte paysagiste

Alexandre Grivko, qui a joué avec l’harmonie existant entre ses sculptures végétales et le paysage exceptionnel qui les entoure.
Ce qui m’interpelle le plus?

Les  têtes énigmatiques de l’artiste espagnol Samuel Salceco assoupies dans des corolles végétales, et… Monet peignant ce paysage qui l’a lui aussi inspiré…

Cheminer entre les topiaires et arriver sur cette stature en bambou… bel hommage et Maître!

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *