Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 2 mai 2019

Pomme a beau avoir un panier rempli de jouets, elle ne joue pas avec tous.
Elle a ses préférences et aime par-dessus tout ses balles en peluche multcolores, légères et dotée d’un couineur caché à l’intérieur.
Elle leur voue un amour durable et passionné, et veille jalousement sur elles, incapable de les prêter à qui que ce soit.
Cependant, malgré sa surveillance étroite, l’une d’elles, sa préférée, a disparu depuis plusieurs semaines.
Impossible pour elle comme pour moi de la retrouver.
J’ai donc décidé de remédier à ce manque en lui en commandant une autre, identique ou presque.
Lorsqu’est arrivé le Jour J, le facteur a apporté le colis que j’ai présenté à Pomme au salon:
– Tu as vu? Qu’est-ce que c’est que ça? C’est pour Popomme?
Très intéressée, elle a sauté sur le canapé, s’appuyant sur moi pour pouvoir surveiller les opérations.
J’ai ouvert le paquet avec des mines de conspiratrice, la prenant à témoin, poussant de petites exclamations…

On dit des chiens que leur cerveau est comparable à celui d’un enfant de 3 ans.
Et c’est bien  un enfant que j’avais à côté de moi, remuant la queue à chacune de mes phrases, comprenant que quelque chose de très plaisant l’attendait.
Lorsque le colis a été ouvert, j’en ai sorti la « bababalle » triomphalement.
Ravie, elle l’a prise du bout des lèvres, l’a jetée sur le sol, l’a reprise, lancée dans les airs, rattrapée, secouée comme un prunier, puis l’a déposée délicatement dans son panier pour enfin se coucher sur elle.
Test réussi: elle est bonne pour le service!

Martine Péters