Catégories

Catégories

Archives quotidiennes : 17 mai 2019

Un jour après l’autre.
C’est la seule façon d’avancer lorsque l’on se sent mal.
C’est en tout cas la mienne.
Au cours de ces derniers jours, je réfléchis beaucoup.
J’ai dans mon entourage des personnes précieuses qui me sont d’un grand soutien, dont, en particulier, mon fils qui a connu mon frère et avec lequel je peux échanger de manière plus approfondie.
Je crois qu’il ressent comme moi le fait que cette épreuve si douloureuse nous enseigne certaines choses essentielles.

Sans qu’il y ait apparemment aucun lien, j’ai commandé deux livres en début de semaine.
L’un d’eux s’appelle « Les trente empereurs qui ont fait la Chine », de Bernard Brizay.
Mon but était d’en apprendre davantage sur l’histoire de ce pays sur lequel je travaille depuis quelques mois.
Et j’ai proposé à mon Capitaine quelque chose d’un peu particulier.
Plutôt que de lire chacun dans notre coin, je lui ai proposé de lui faire la lecture à haute voix.
Non seulement cela m’aiderait à fixer le texte dans ma mémoire mais, en plus, cela lui permettrait de profiter du livre… si cela l’intéressait, bien sûr.
Ca a été le cas.
J’ai donc commencé la lecture mardi soir. 
Etrangement, le deuxième chapitre était consacré non pas à un empereur mais… à Confucius.
Découvrir les pages qui lui sont dédiées m’a donné l’envie de le relire.
Je possède une version numérique du livre de base: « Les Entretiens de Confucius ».
Il se lit un peu comme se lit « Le Prophète », de Khalil Gibran, et l’enseignement qu’il diffuse est très riche, tout comme celui de Lao Tseu.
En consultant ce matin les ouvrages rassemblant une partie de leur sagesse, je me suis arrêtée sur ces phrases, trop souvent reproduites sur les réseaux sociaux, mais importantes:

– « Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever à chaque fois que nous tombons. » Confucius.

– « La vie est un départ et la mort est un retour. » Lao Tseu 

Ce genre de maximes sont une aide…
Martine Péters