Catégories

Dimanche, un couple de nos amis sont venus passer l’après-midi avec nous.
Lorsque nous nous sommes installés en Franche-Comté, en été 2017, et que j’ai fait leur connaissance, j’ai appris que Jeannot traversait un épisode de calculs rénaux qui risquait de se terminer par une opération.
Je lui ai donc parlé de ce que m’avait conseillé un urologue français par le passé: boire du Vichy Célestin.
Je n’avais pas pris la chose très au sérieux, mais, des années plus tard, cette option m’avait tirée d’un très mauvais pas et m’avait permis d’éviter moi aussi une enième opération, nettoyant complètement mes reins au passage.
L’urologue que je consulte ici avait confirmé les bienfaits de cette eau et m’avait conseillé de continuer à en boire, m’expliquant que tant que je le ferais et que je prendrais  un certain médicament (qui est en fait un complément alimentaire), j’aurais toutes les chances d’être à l’abri de ce genre de problème.
Quand j’ai expliqué la chose à Jeannot, il n’était pas tout à fait convaincu mais a essayé.
Et… ça a a fonctionné pour lui aussi.
Dimanche, il nous disait: « Si je n’avais pas eu cette eau, j’aurais dû aller à l’hôpital… »
J’en parle ici pour la deuxième fois, car je me dis que si cette méthode, prescrite par la médecine, peut venir en aide à d’autres personnes qui passent par Ecriplume, l’information doit être divulguée…

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *