Catégories

Quelques semaines après notre arrivée dans la région, un ami de mon Capitaine m’a confié l’histoire d’un membre de sa famille, un jeune homme qui n’est jamais revenu de la guerre de 14-18.
Touchée par son récit qui comportait des blancs, j’ai effectué des recherches avec mon Capitaine, et j’ai écrit l’histoire de garçon que je ne voulais pas voir oublié.
Un peu plus tard, une autre histoire m’a été confiée, sur laquelle j’ai commencé à travailler.
Puis une troisième…
Il y a quelques jours, par l’intermédiaire de mon Capitaine, j’ai rencontré Georges, un élégant et charmant monsieur de plus de 80 ans, avec lequel j’ai commencé à parler.
Et je lui ai proposé, s’il me faisait confiance, de venir passer quelques heures avec nous afin que je puisse l’écouter, l’interroger, puis raconter son histoire et celle de sa famille.
Il a accepté et nous avons passé plusieurs heures à parler.
En ce moment, j’écris donc beaucoup et, à travers ces témoignages émouvants, je découvre le passé de cette région de Franche-Comté où il s’est décidément passé beaucoup de choses.
Alors que j’écrivais, je me suis dit que, finalement, ce travail est le même que celui effectué il y a plus de 20 ans, lorsque j’ai écrit mon premier livre « Eclats de vie ».
Là aussi, j’avais rencontré des personnes qui m’ont confié leurs souvenirs, et j’ai écrit leur histoire, la trame de leurs vies… comme je le faisais déjà lorsque j’avais 13 – 14 ans.
Qu’y a-t-il de plus passionnant?

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *