Catégories

Depuis plusieurs semaines, je réalise que mes poules Pékin se déplument.
Mais pas de manière classique, comme si la mue était en cours…
Non: elles deviennent chauves!
J’ai  donc commencé à surveiller discrètement, et j’ai très vite compris ce qui se passait.
L’une d’elles arrache les plumes des autres délicatement.
Qui est la coupable?
Il ne fallait pas s’appeler Colombo pour le comprendre…
Les Hollandaises ne s’intéressent absolument pas aux autres et ne les touchent que si elles se font taquiner.
Au milieu de ma troupe, une seule poule Pékin possède encore une « chevelure » parfaite au milieu de ses copines partiellement chauves.
Praline, tu es démasquée!

Martine Péters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *