septembre 2019
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Catégories

Alors que l’été se prépare à plier bagages et que les rosiers du jardin continuent à nous enchanter avec des dizaines et des dizaines de fleurs, je commence à songer à la suite.
Le printemps de la roseraie se prépare en automne, c’est bien connu.
J’ai donc discuté avec mon Capitaine pour savoir comment va évoluer la roseraie et combien de rosiers supplémentaires pourront être plantés cet automne.
Pour rester dans des conditions acceptables, nous nous sommes arrêtés à un chiffre: 14.
 Quatorze nouveaux rosiers trouveront leur place grâce à mon Capitaine qui sait déjà que les planter dans le sol caillouteux voire rocailleux qui est le nôtre, ne sera pas une partie de plaisir. 
Ma tâche consistant à choisir les rosiers est nettement plus agréable…
Certains d’entre eux font partie de ma liste personnelle, avec de spécimens pas toujours faciles à trouver.
J’ai eu une petite déception en apprenant que, au Royaume-Uni,  la Maison David Austin interrompt ses livraisons de rosiers tiges avec le reste de l’Europe… alors que je rêvais d’un spécimen bien précis. Les effets du Brexit commenceraient-ils à se faire sentir?
J’ai mis trois jour pour arrêter mon choix.
Et j’ai commandé onze rosiers, gardant trois places pour des coups de coeurs que j’espère avoir dans les semaines à venir.
Ce n’était pas une mince affaire: j’avais mes préférences, mais il fallait encore qu’elles correspondent à certains critères de résistance aux maladies, de parfum, de couleurs et de formes que je souhaitais.
Ce sont de petites merveilles qui trouveront leur place dans la roseraie…
Ne reste plus qu’à patienter… 

Martine Péters

Le Jardin d’Ecriplume



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *